Chargement...
Chargement...

66 jours d'amour

4857_66-jours-d-amour
Une actualité de Véronique D.
Publié le 02/05/2015

A ma source gardee - copieJeanne et Lucas, Lucas et Jeanne. Un amour intense, vibrant, né de ces nuits passées en tête à tête à "se déshabiller les mots de la peau. A devenir transparent à l'autre" jusqu'à transformer une belle amitié en un amour que rien ne pourrait abîmer. Sauf que... Le monologue de Jeanne aussi fiévreux que pudique, bouleversant de justesse et d'émotion naît d'un choc : la découverte de Lucas dans d'autres bras.

Comment dire un monde qui s'écroule, cette expérience de la douleur que chacun (pour peu qu'il ait un peu vécu) a connu un jour ? L'abandon, la trahison, le vide, l'absence, le chagrin si intense qu'il ressemble à un trou noir dans lequel tout disparaît. En 58 pages de toute beauté Madeline Roth trouve les mots et surtout comment les mettre en musique pour dire la perte de ce que l'on croyait éternel, dit le désarroi, la colère et la peine.

Jeanne fait l'expérience de la perte alors même qu'elle croyait tout avoir jusqu'à cette petit vie qui grandissait en elle, cette petite vie qui était un peu de chacun d'eux, née de ces moments où les mots n'avaient plus suffi et où les peaux s'étaient rejointes, assoiffées.

A ma source gardée est une histoire de deuil et d'amour, de ces histoires qui aident à mieux mettre des mots sur les émotions qui vous chavirent et vous chamboulent. Une  histoire où  les mots chantent, claquent ou chuchotent pour dire le difficile apprentissage du renoncement et celui de la désillusion. L'écriture parfois syncopée se met au diapason d'un souffle qui manque ou d'une émotion retenue, d'une colère ou d'un besoin d'apaisement. Pour son premier roman, Madeline Roth offre à ses lecteurs un véritable moment de grande littérature, d'une délicatesse infinie, sensuel et élégant. Un grand merci à elle !

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut