Chargement...
Chargement...

Alerte verte

3867_alerte-verte
Une actualité de Véronique D.
Publié le 09/10/2013

Ce jour là, dans les rues de Paris, Diane mêle sa voix aux autres : "Nucléaire suicidaire !(...) Nucléaire mortifère". Après l'effroyable catastrophe de la centrale de Gravelines qui a fait de nombreuses victimes, nombreux sont ceux qui ont rejoint le combat des Enfants de Gaïa. Ce jour-là, il a fallu toute la force de conviction de Léo, son fidèle ami, pour que Diane se joigne au cortège de la Marche verte pour le dixième anniversaire de l'accident. Et ce jour-là, toutes les pensées de Diane vont vers sa soeur, Clara, sa jumelle, qui, comme tant d'autres, n'a pas survécu à la nocivité du nuage radioactif échappé d'une centrale française faisant des milliers de victimes.

Diane marche pour Clara ce jour-là et  témoigne, poussée par Léo, sous l'oeil des caméras. Quelques instants plus tard, c'est le drame : une balle anti-émeute touche Diane à la tempe et elle s'effondre dans les bras de Léo...

Diane se réveille dans un bruit de voix d'où émerge quelques mots : précieuse, coma, miracle...Dans sa tête, la voix de Clara : "Tu peux y arriver Diane..."Rêve ou cauchemar ?

Dix ans ont passés. Dix ans de coma pendant lesquels les Enfants de Gaïa ont pris le pouvoir : une ville écologique parfaite, Néo Lutecia,  est apparue sur les hauteurs de Montmartre. Désormais, la Révolution verte est en marche et rien ne pourra l'arrêter. Clara en est vite persuadée, le monde peut changer. Mais connaît-elle le prix à payer ?

Avec Un monde pour Clara, Jean-Luc Marcastel jette un bien beau pavé dans les mares où clapotent les idées reçues et autres discussions du café du commerce. Loin de se positionner dans un discours bien pensant bobo-écolo, il invite son lecteur à ouvrir les yeux sur ce qu'est Néo Lutecia et le pouvoir qui en a permis l'apogée. Pas question pour autant de nier la nécessité de préserver la planète, bien au contraire, mais l'auteur du Dernier hiver, au fur et à mesure du roman, distille les questionnements : qui décide du contrôle des naissances et de quel façon, comment se soigne t-on sans avoir recours à la chimie désormais bannie, comment accède t-on au confort le plus élémentaire sans énergie suffisante pour tous ?  Et si ce monde présenté comme une réussite était une dictature qui ne dit pas son nom ?

Magistralement orchestré, Un monde pour Clara offre à son lecteur une galerie de personnages forts et complexes : si Diane est mue par l'idée de venger sa soeur cela ne l'empêchera pas d'avoir l'empathie nécessaire pour s'ouvrir aux autres tandis que Léo, l'ami fidèle, en accédant au pouvoir, trouvera l'occasion d'exercer la violence qui l'habite au nom de la loi, devenant, au fil des pages, un personnage des plus inquiétants.... Jean-Luc Marcastel immerge son lecteur dans un monde futuriste, un gouffre aux chimères fascinant et inquiétant qu'il sait rendre formidablement crédible par des dialogues habités et enflammés mettant en lumière tout le débat d'idées qui bouillonne dans le roman. Une dystopie intelligente qui n'a pas fini d'agiter les consciences et résonne comme un cri d'alarme salvateur.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut