Chargement...
Chargement...

Carré blanc sur fond blanc

185_carre-blanc-sur-fond-blanc
Une actualité de Emilie
Publié le 12/08/2010

antarctiqueIl était une fois une jeune fille introvertie qui grandit dans l'ombre très imposante d'un père chercheur décédé mystérieusement. Souffrant de surdité, elle a tendance à rester "dans sa bulle", à l'écart des autres adolescentes de son âge.

Il était une fois un ami imaginaire surnommé Titus, qui n'est autre que Lawrence Oates, un grand explorateur  du début du XXe siècle  spécialiste de l'Antarctique.

Il était une fois oncle Victor, un homme fou de sciences, un peu illuminé, plutôt malveillant et surtout beaucoup manipulateur.

Cette fine équipe se retrouve au Pôle Sud suite aux stratagèmes de l'oncle qui s'est mis en tête de trouver le "trou de Symmes", un trou qui permettrait d'accéder à d'autres mondes habités par des "intra-terrestres". Une quête aussi folle n'est évidemment pas sans péripéties: les bonnes et mauvaises rencontres, l'errance et surtout le froid mordant qui s'insinue partout et qui met nos héros au péril de leur vie.

Où se situe ce trou exactement? Existe -t-il vraiment? Pour quelles raisons Oncle Victor a -t-il embarqué sa nièce dans cette aventure?

Après Jules Verne et Voyage au centre de la terre, Poe et Les Aventures d'Arthur Gordon Pym, Geraldine McCaughrean avec Blanches Ténèbres revisite le mythe de Symmes et réinvente le genre du roman d'aventures avec beaucoup de talent. L'atmosphère du roman est  glaçante et  à la lecture, on oscille parfois entre le rêve et le conte.  On ne sort évidemment pas indemne de ce roman dont la gravité voire la noirceur de l'histoire tranche avec la blancheur du paysage.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut