Chargement...
Chargement...

Coben dans la cour des ados

2402_coben-dans-la-cour-des-ados
Une actualité de Véronique D.
Publié le 09/11/2012

Un roman d'Harlan coben à paraître en littérature ado ? Voilà de quoi exciter la curiosité du libraire ! Que l'un des auteurs à succès du roman noir daigne se pencher vers un lectorat plus jeune avait de quoi séduire ou intriguer. D'autres l'avaient fait récemment avant lui et avec talent (John Grisham et son Théodore Boonel'excellent Michael Connoly avec Les portes ou, chez les français Philippe Le Roy avec Blackzone, la brigade des fous..)

Une première phrase  choc  : "J'allais au lycée en ruminant mon triste sort -mon père était mort, ma mère en cure de désintox, ma copine avait disparu - la première fois que j'ai vu la femme chauve-souris." Voilà une entame qui vous laisse à penser que le rythme va être élevé et il le sera en effet. Une étrange et effrayante vieille femme dont le seul surnom terrorise depuis des générations les enfants de la ville, va tout de go annoncer à Mickey (pas la souris, non, c'est le nom du héros) que son père n'est pas mort. Idée délirante en l'occurrence puisque Mickey a bien vu son père mourir à ses côtés dans un accident de voiture. Depuis, sa mère a sombré dans une dépression telle qu'elle s'absente de la réalité par l'abus de drogues qui l'amène régulièrement à la clinique. Mickey est provisoirement logé chez son oncle, le célèbre détective Myron Bolitar (personnage récurrent chez Coben) et trouve une petite consolation à son spleen dans la fréquentation de la jeune Ashley, nouvelle au lycée. Quand Ashley disparaît, Mickey mène bien sûr l'enquête avec ces deux nouveaux amis, la fidèle Ema et l'inénarrable Cuillère (dont on aurait dû, à mon, avis s'abstenir de traduire le nom...)

 Amateurs d'action et de suspense, vous allez être ravis ! Mickey fait le coup de poing, risque gros en face de mafieux prêts à tout pour préserver leur petite entreprise peu ragoutante. Du haut de ses 15 ans, le moins que l'on puisse dire est qu'il n'a peur de rien ! Si l'intrigue est assez bien menée pour entraîner son lecteur à tourner les pages à vive allure, la toute fin, en revanche, laissera sûrement plus d'un lecteur sur sa faim, voire perplexe. Mais peut-être qu'une nouvelle aventure de Mickey viendra dans le futur éclaircir les zones d'ombres...A suivre !

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut