Chargement...
Chargement...

Cruelles

3547_cruelles
Une actualité de Véronique D.
Publié le 23/07/2013

Après Couleur ketchup chroniqué ici il y a quelques jours, Cruelles plonge au coeur de l'âme tourmentée d'une jeune fille porteuse d'un secret trop lourd à porter. Un secret et une culpabilité. Et comme dans le roman d'Annabel Pitcher, bien malin qui saura avant les toutes dernières pages le fin mot de l'histoire...

Le roman s'ouvre sur une cérémonie funèbre bien singulière. Le portrait de la jeune défunte sourit à la foule qui se presse dans l'église bondée mais le cercueil est vide : le corps de Tara n'a pas été retrouvé...

Que s'est-il passé lors de ce séjour scolaire en Ecosse où Tara a trouvé la mort ? Alice y était et elle sait tout. Comment Tara a été odieuse, insupportable, horripilante, s'amusant à humilier la pauvre Polly encore une fois. Comment Tara, qui était son amie la plus proche quand elles avaient huit ans est devenue cette fille si populaire, drainant à sa suite une cour servile. Comment l'idée est venue à Cass  de faire semblant de kidnapper Tara, juste histoire de lui donner la peur de sa vie. Comment Rae, Cass, Polly et elle étaient d'accord. Et comment tout ça a tourné au drame...

Mais Alice sait-elle vraiment tout ? Et comment va t-elle faire pour taire à Jack, le si gentil et craquant frère de Tara, qu'elle est l'une des responsables de la mort de sa soeur ?

Cruelles est un véritable page-turner où l'émotion le dispute au suspense en permanence. Cat Clarke a construit avec ce roman un thriller psychologique intense et bouleversant où les motivations des personnages s'éclairent au fil des différents flashback. Après le très troublant Confusion, Cat Clarke a encore une fois réussi son pari : celui de nous entraîner dans un labyrinthe où l'on adore se sentir piégé jusqu'au mot fin.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut