Chargement...
Chargement...

Dans la peau d'un ours

no_media
Une actualité de Véronique D.
Publié le 25/11/2011

Nous avions déjà dit (et aussi écrit) tout le bien que nous pensions d'Instinct de Vincent Villeminot. Force est de constater, à la lecture du deuxième tome, que l'auteur n'a rien perdu de son talent et de son art de vous tenir en haleine, vous forçant à abandonner sans l'ombre d'une hésitation se qui vous passionnait jusque là.

Shariff, Flora et Tim,  personnages principaux de la trilogie, se retrouvent donc dans le tome 2 d'Instinct sur un mode beaucoup plus grave. Sans trop en dévoiler pour les (heureux) lecteurs qui, n'ayant pas encore succombé à la fatale attraction de la série auraient encore tout à découvrir, les trois amis, tous trois victimes de lycanthropie, ont vécu des événements si traumatisants qu'ils ont a tout jamais perdu toute légèreté en même tant que leur innocence. Shariff se résout au destin qui l'emprisonne dans un rôle qu'il n'a pas choisi, prisonnier d'une apparence animale très contraignante, deux fois par jour, Flora quant à elle, toujours farouche mais néanmoins amoureuse tente de conserver l'espoir que Tim pourra sortir de ses obsessions pour se laisser aller, enfin, aux sentiments qu'il éprouve pour elle. Tim doit affronter la violence qui l'habite mais surtout affronter une vérité venue de son passé...

Impossible d'en dire plus au risque de trop en dévoiler. Ce deuxième opus est dense, la tension dramatique intense. Rien ne sera épargné à cet attachant trio qui devra affronter les pires douleurs, les pires épreuves. On sort de cette lecture à la fois pantelant, éprouvé, fasciné, ému aussi et reconnaissant à Vincent Villeminot de nous avoir emporté si loin que l'on a tout oublié tout en nous faisant méditer sur notre condition d'être humain, si fort, si faible...

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=zxFl-EUhy7k[/youtube]

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut