Chargement...
Chargement...

Dans le noir

3062_dans-le-noir
Une actualité de Véronique D.
Publié le 06/02/2013

Imaginez. Le noir. En permanence. Ou plutôt une absence, celle des couleurs, des formes, de la lumière. Depuis qu'une tumeur au cerveau a privé Jill de son sens de la vue, la jeune fille a bien dû s'adapter et faire face à ce monde tout à coup si différent voire hostile et dangereux, semé d'embûches. A l'Institut des Jeunes Aveugles où elle suit une scolarité normale, Jill apprend de nouveaux gestes : se coiffer ou se maquiller seule, manger seule ou se déplacer sans risque sont des épreuves quotidiennes qu'elle partage avec tous ses camarades. Mais même si, grâce aussi à ses proches, elle affronte son handicap depuis 7 ans sans jamais s'apitoyer sur son sort, Jill n'a qu'une envie, celle d'être une ado comme les autres et cesser d'être avant tout, aux yeux des "voyants", une jeune fille handicapée.

Alors Jill prend des risques : tenter de prendre le métro sans canne blanche ou encore sortir seule en pleine nuit et se hisser sur les grilles du parc de son quartier. Elle repousse les limites jusqu'à cette nuit où elle assiste impuissante à une bagarre dans laquelle un homme est grièvement blessé. Victime d'une mauvaise chute, l'adolescente se retrouve à l'hôpital et quelques nuits plus tard, d'étranges rêves vont peupler ses nuits. Des rêves dans lesquels elle voit, en couleurs et en trois dimensions des éléments très réalistes qui semblent n'avoir qu'un but, celui de la lancer sur les traces d'un mystérieux adolescent, voleur de tableaux...

Comme dans l'excellent Peur express, Jo Witek s'ingénie à faire la part belle à des phénomène PSI inexplicables par nos connaissances actuelles. Son héroïne anticipe en effet dans ses rêves des évènements  d'un futur proche. Alors, effets de son imagination et de sa soif d'aventures, "projection de son malaise (...), incarnation de son monde intérieur, de ses pensées, de ses envies "?  La jeune aveugle va trouver là une façon de se réaliser, de se frotter aux embûches qui ne vont pas manquer dans son obstination à résoudre l'énigme...

Dans un roman policier enlevé et très bien construit, Jo Witek fait entrer son lecteur dans le monde des non-voyants qu'elle rend totalement fascinant et dans le coeur d'une ado comme les autres, peut-être plus avide encore toutefois de se prouver à elle-même qu'elle peut aller au bout...de ses rêves !

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut