Chargement...
Chargement...

Des oranges en héritage

184_des-oranges-en-heritage
Une actualité de Véronique D.
Publié le 07/08/2010

la belle aux orangesQue nous laissent nos géniteurs en héritage ? Une silhouette, une couleur d'yeux, une démarche et tant d'autres choses encore : des souvenirs, une histoire partagée, ces précieuses années de construction où l'on devient soi avec quelqu'un pour vous tenir la main et la lâcher le moment venu...

Georg, 16 ans va recevoir son héritage paternel le jour de son anniversaire : une longue lettre écrite par son père, onze auparavant, juste avant sa mort. L'adolescent va alors découvrir son père à travers une sorte d'autoportrait tissés d'émotions, de souvenirs, de sensations. Ce sont celles d'un homme jeune, qui se sait condamné et qui, tout en sachant qu'il ne verra pas son fils dépasser ses quatre ans, profite de chaque instant pour lui apprendre le monde, lui montrer les étoiles, et le regarder vivre.

Dans la lettre aussi et peut-être surtout, une histoire d'amour va être révélée avec tendresse, passion et poésie. Ce sera celle de la mystérieuse Belle aux oranges. Quel rôle a t-elle donc eu dans la vie du père de Georg ?

Jostein Gaarder, auteur du très célèbre Monde de Sophie,  aborde dans la Belle aux oranges la philosophie d'une manière très différente, moins érudite mais beaucoup plus intime et émouvante. Loin de sombrer dans le pathos ou la noirceur, ce roman est lumineux, délicat, humaniste. Sans doute suscitera t-il des interrogations et peut-être même quelques larmes d'émotion et sera t-il l'occasion, comme le suggère l'auteur à son lecteur à la fin de son ouvrage d'aborder certaines questions entre générations... Un très bel hymne à la vie.

A partir de 13 ans.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut