Chargement...
Chargement...

Deux amies

3567_deux-amies
Une actualité de Véronique D.
Publié le 28/07/2013

Blanche a bien du mal à croire à son bonheur : être choisie par Violette pour passer une partie des vacances d'été en Provence, dans la maison de sa grand-mère ressemblerait presque à un rêve. Et être érigée au statut de "meilleure amie" semblerait trop beau pour être vrai...Tout sépare ces deux adolescentes : Violette est solaire, brillante, prompte à se mettre en avant, se plaît à être admirée par tous et ne doute pas un instant de sa valeur. Blanche est secrète, volontiers inquiète, timide, réservée, effacée.

L'été s'annonce plein de promesses avec son lot d'imprévus, de plaisirs, de moments rafraîchissants au bord de la rivière, de complicité aussi (Blanche dessine, Violette écrit). Des petits détails pourtant alertent rapidement Blanche quand au véritable visage de sa nouvelle amie qui se révèle irascible, cynique et capricieuse.

L'atmosphère estivale de la Provence devient vite pesante, étouffante comme un soir annonciateur d'orage. Violette est sujette à de très violentes variations d'humeur et semble prendre Blanche comme souffre douleur . L'angoisse jusque là diffuse devient plus palpable... Comment échapper à ce qui fait ressembler ce séjour idyllique à un cauchemar quotidien où Violette semble jouer deux rôles à la fois, tantôt cruelle, tantôt fragile...

Il suffit de quelques dizaines de pages à Agnès de Lestrade pour mener son lecteur dans le plus profond des abysses. Thriller psychologique efficace et troublant, Il faisait chaud cet été-là est construit comme une longue lettre de Blanche à Violette autour de cet été de leur 14 ans au goût amer  : le goût d'un cocktail où se seraient mêlées la peur, la pitié et la rancune. Un texte fort et délicat qui se lit presque en apnée...

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut