Chargement...
Chargement...

Devenir soi

1474_devenir-soi
Une actualité de Véronique D.
Publié le 14/03/2012

Entraînée par sa soeur aînée à l'exposition posthume de Louise Bourgeois autour d'Eugénie Grandet, Alice, 17 ans, est prise de malaise. Elle sort du musée, tremblante, suffocante, saisie tout à coup par l'idée que sa vie pourrait lui échapper, qu'elle pourrait, à l'instar du personnage de Balzac qui a fasciné la plasticienne tout au long de sa vie, passer à côté de l'existence, rester vide, seule, triste et sentir sa vie glisser entre ses doigts comme un filet d'eau glacée. Réconfortée par l'attentif et touchant Alphonse, livreur de fleurs occasionnel pour l'entreprise familiale, Alice se décide à affronter ses émotions et à essayer de faire avec le réel, notamment avec le sentiment d'abandon qui l'habite depuis que sa mère est partie, 8 ans plus tôt, laissant derrière elle un bouquet de lys et de roses offert par ses filles la veille...

Je ne suis pas Eugénie Grandet est un roman (ou plutôt une suite de trois récits) d'une extrême sensibilité où il est question d'émotions liées aux différentes formes d'attachement (amoureux, familial) mais aussi liées à l'art. Si c'est bien l'expo de Louise Bourgeois qui déclenche chez Alice une émotion qu'elle ne peut dominer dans l'instant, sa soeur et Max, son fiancé, donnent toute leur énergie à la création de la Cerisaie de Tchékhov, l'une comme costumière, l'autre comme metteur en scène.

Il y a là de la vie, de l'humour, de la tendresse, une grande énergie et au final l'envie de lire Eugénie Grandet, de découvrir Louise Bourgeois et ses textiles (entre autres), d'aller au théâtre voir la Cerisaie (ou lire simplement la pièce en attendant). Une envie de vivre, tout simplement...

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut