Chargement...
Chargement...

Du foot, du vrai

170_du-foot-du-vrai
Une actualité de Véronique D.
Publié le 10/07/2010

jeu sans ballonAlors qu'une Coupe du monde à la saveur bien particulière,  s'achève, me vient l'envie de vous parler d'un roman qui rend toutes ses marques de noblesse au ballon rond et à son univers, un roman qui   clame haut et fort les vraies valeurs du sport.

Jeu sans ballon reste à ce jour dans ma tête comme "le" roman qui pourrait même faire aimer le foot à quelqu'un comme moi, qui ne regarde les matches que d'un œil vaguement las.  Une demi-finale de Coupe d'Europe, France-Italie, racontée depuis le banc de touche par un très jeune joueur qui va faire vivre au lecteur, par le menu, toutes les phases de match, entrecoupées par des flash back évoquant tout son trajet personnel et surtout, surtout, tout ce que le sport lui a apporté. Une famille, des valeurs (solidarité, honnêteté, droiture, humilité), des repères pour toute une vie en somme.

Jean-Noël Blanc possède son sujet sur le bout des doigts : la passion nous gagne par le rythme d'une écriture fougueuse et élégante comme un beau tir tendu qui trouverait la lucarne contre toute attente. Loin de toute idée de faire la morale, de donner des leçons de civisme ou de faire de la pédagogie, Jeu sans ballon est un roman de passion, beau, sincère, à la tension homérique, chargé d'électricité et d'émotions. Alors bien sûr il enchantera les amateurs de foot mais aussi tous les amateurs de littérature, tout simplement. Du très grand art et un très grand livre, dont la lecture, des années plus tard, me ravit encore.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut