Chargement...
Chargement...

En attendant Edgar

Une actualité de Véronique D.
Publié le 17/05/2010

chanteur devant un microEdgar ne viendra pas ! La nouvelle a l'effet d'une douche écossaise sur les six adolescents de bonne famille qui attendaient sa venue dans une vaste propriété en bord de mer à Paillac. Il faut dire qu'Edgar est devenu avec une seule chanson la nouvelle idole des jeunes, même s'il a dû, pour décrocher la gloire, s'asseoir sur la haute conception qu'il avait de son art...

Tout le monde fait grise mine dans la vaste maison sans vouloir avouer à voix haute sa déception, le sentiment d'être laissé sur la touche par celui qui désormais passe des vacances dorées à Saint Tropez.

 

port de saint tropez

Mais qu'y a t-il derrière les apparences ?

Avec Mes vacances sans Edgar, Claire Julliard fait  une jolie caricature de jeunes bourgeois désœuvrés, blasés, quelque peu artificiels et exaspérants mais dont les masques vont s'effriter peu à peu au fil du récit, au profit de la densité que vont prendre leurs confidences.

Cette histoire légère comme une rengaine qu'on fredonne sur la plage s'avère plus profonde qu'elle n'en a l'air avec une peinture assez fine des effets de la gloire sur de jeunes âmes éblouies par les paillettes.

« Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés...»

                                                                    

 

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut