Chargement...
Chargement...

Entre deux...

1967_entre-deux
Une actualité de Véronique D.
Publié le 01/06/2012

Et si vous assistiez à la naissance d'un fantôme ? Reste avec moi (Between dans la version d'origine) plonge son personnage principal, Elizabeth, dans le pire des cauchemars. Imaginez plutôt : vous avez 18 ans depuis quelques heures à peine, vous émergez difficilement de la fête donnée en votre honneur sur le yacht familial où seuls vos meilleurs amis étaient conviés, vous êtes sublimement belle, riche, vous avez la vie devant vous, un petit ami que vous chérissez plus que tout au monde et...vous voyez votre corps flotter entre deux eaux à l'avant du bateau. Même si la réalité est parfois déplaisante, Elizabeth est bien obligée de s'y résoudre, elle ne se baigne pas pour son plaisir, elle est morte, noyée, tandis qu'à quelques centimètres ses meilleurs amis cuvent l'alcool ingurgité cette nuit de fête.

S'agit-il d'un accident ? La jeune fille va trouver une aide inattendue en la personne d'Alex, jeune homme devenu fantôme un an auparavant...Alex va amener Elizabeth à fouiller  ses souvenirs qu'elle peut désormais observer à volonté comme si elle se projetait à travers le temps. Entre présent et passé, Elizabeth reconstruit le puzzle de sa vie jusqu'à affronter les zones d'ombres qui la retiennent entre deux mondes et l'empêchent de trouver la paix.

Reste avec moi aurait pu être une comédie romantique un peu douce-amère mais prend en réalité plus la voie d'un thriller psychologique qui s'accélère au fil des pages. Le lecteur s'engouffre avec plaisir dans cette course aux indices qui vont enfin éclairer les différents protagonistes sous toutes leurs facettes pour mieux comprendre quel est le secret d'Elizabeth. Il faudra pour cela aller jusqu'au bout de cet épais roman ...avec la curiosité pour principale motivation.

On ne pourra quand même pas s'empêcher d'être épouvanté par ce que Reste avec moi laisse à entendre sur cette course à la perfection physique qui semble être le Graal recherché par ces jeunes filles aussi riches que frivoles et aussi belles que cruelles et si la morale est sauve et que les messages de mise en garde contre l'idéal de minceur à atteindre passent bien (parfois un peu lourdement quand même),  les sourires parfaits et les crinières blondes de ces jeunes filles au crâne vide font au final très froid dans le dos. Ajoutons que (parité oblige ?), les garçons se plient tout autant aux diktats qu'imposent la perfection. Bienvenue dans Beauty-Kingdom, où dollars et perfection mènent le monde à la baguette !

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut