Chargement...
Chargement...

Entre quatre murs

5178_entre-quatre-murs
Une actualité de Véronique D.
Publié le 12/12/2015

CouvPageLaVie-copieDeux ados enfermés entre quatre murs : elle c'est Flora, en centre de détention pour mineures pour s'être acharnée sur une camarade désormais dans le coma à l'hôpital et lui c'est Max, lycéen comme elle mais qui, en proie à des épisodes de panique qui le paralysent, ne sort plus de chez lui. Lorsque Flora reçoit la première lettre de Max , c'est une petite fenêtre qui s'ouvre dans sa vie et au fil de la correspondance tissée entre ces deux êtres blessés et fragiles, une belle histoire d'amitié qui commence et même une vraie leçon de vie qui se dessine...

Ecrit à quatre mains par Coline Pierré et Martin Page, La folle rencontre de Flora et Max est un roman épistolaire au charme fou où  tendresse, écoute, bienveillance et humour deviennent les maîtres mots qui permettent d'accepter l'autre dans sa différence et de mieux le comprendre. Ce sont des lettres pleines de fantaisie qui s'échangent entre ces deux vilains petits canards que la société a eu vite fait de mettre dans des cases qui sont devenues des cages. Flora est en réalité plus victime que coupable puisqu'elle a répondu (par la violence, certes) au harcèlement d'une camarade de classe et Max est un personnage que l'on retrouve dans nombre des romans de Martin Page, névrosé un peu lunaire, d'une grande douceur, en proie à l'empathie mais trop fragile pour un quotidien qui confond bienveillance avec faiblesse, gentillesse avec naïveté.

Voilà des mots qui font du bien, qui prônent l'air de rien le droit à la différence, à la fantaisie débridée. Lire La folle rencontre de Flora et Max c'est comme manger du miel quand on a mal à la gorge, s'envelopper dans une grosse écharpe par temps de brouillard ou trouver la lumière alors que la nuit s'installe. Bref, lisez-le, ce livre fait vraiment du bien !

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut