Chargement...
Chargement...

Esprit, es-tu là ?

2318_esprit-es-tu-la
Une actualité de Véronique D.
Publié le 03/09/2012

Velvet. Le nom est souple et doux comme le velours qu'il désigne en anglais. Celle qui se cache sous ce nom qu'elle se choisit en devenant orpheline aurait bien besoin d'un peu de douceur : Velvet travaille dans une blanchisserie où la chaleur est l'humidité mettent sa santé à rude épreuve tout comme celle de ses camarades. Mais avec ses évanouissements à répétition, la jeune fille est menacée de renvoi ; tant d'autres attendent devant la porte qu'une place se libère, prêtes à travailler pour quelques pièces... Dans le Londres de ce tout nouveau XXème siècle qui commence, la misère fait toujours de nombreuses victimes et pour les plus modestes, les travaux sont harassants... Quand Velvet se voit confier le linge précieux de Mme Saroya, l'un des médiums les plus en vue de la place de Londres, elle se fait remarquer par sa méticulosité et se voit engagée par cette femme aussi riche que puissante qui mène grand train à la villa Darkling où elle reçoit ses clients dans un cabinet privé. Fascinée par le pouvoir de cette femme capable de converser avec les morts et tout autant fascinée par son bel assistant, Velvet découvre l'univers du luxe et celui du spiritisme qui n'est pas sans l'inquiéter : elle ne cesse de s'imputer la mort de son père, décédé en tombant dans la Tamise alors qu'il était à sa poursuite. Et si son père revenait du monde des morts pour l'accuser...

Que d'intrigues romanesques dans ce roman plein de charme et de suspense ! Comme dans ses précédents romans (La messagère de l'au-delà, et plus récemment Waterloo Necropolis) Mary Hooper entraîne son lecteur dans un Londres fourmillant de détails historiques à la découverte de cette mode qui fit courir jusqu'à

Conan Doyle en personne : le spiritisme. Elle excelle à restituer une ambiance, une époque et à l’instar de Dickens, profite de la tribune qu'offre le roman pour dire avec une émotion intense et palpable toute l'horreur que lui inspire le sort réservé aux enfants illégitimes dans les tristement célèbres "fermes de bébés". Quant aux âmes romantiques, elle ne seront pas oubliées dans l'histoire : entre le beau George et le gentil Charly, ami de toujours, le coeur de Velvet balance...

Absolument délicieux et à lire à partir de 12-13 ans.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut