Chargement...
Chargement...

Et les lumières dansaient

4234_et-les-lumieres-dansaient
Une actualité de Véronique D.
Publié le 18/03/2014

Des parents séparés et un ado au milieu des décombres de la vie d'autrefois. Banal, me direz-vous. Sans doute...Mais pas sous la plume d'Eric Pessan qui trouve les mots justes pour dire la peine, le besoin de consolation et cette envie de trouver une place au monde qui lui convienne à nouveau. Tandis que le sommeil fuit Elliot, que sa mère succombe à un sommeil artificiel et que son père est loin, Elliot part dans la nuit froide de l'hiver, vers un rendez-vous avec les étoiles, loin des lumières de la ville...

Ces rendez-vous nocturnes sont une vraie respiration pour l'adolescent : comme d'autres se perdent dans les univers virtuels, Elliot s'immerge dans ce monde scintillant et mystérieux auquel son père l'a initié jusuq'à lui transmettre sa passion et laisse les étoiles l'emporter dans "leur grand silence". Au petit matin, le quotidien reprend le pouvoir : lassitude, ennui, fatigue aussi, conséquence des veilles illicites...Mais le quotidien, parenthèse dans l'attente d'une nouvelle échappée nocturne, peut parfois s'illuminer de petits riens, d'une parole échangée, et de messages étonnants...

Et les lumières dansaient dans le ciel est un texte doux, tendre mais aussi empli des questions et des inquiétudes de son personnage principal. Elliott cherche des réponses, se frotte aux mystères insondables de cet univers si grand que l'on pourrait s'y croire seul et perdu. Et pourtant... Après le temps de l'introspection viendra celui du partage, des retrouvailles, de la complicité et c'est une autre histoire qui commence, apaisée.

     

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut