Chargement...
Chargement...

être ou ne pas être... SAUVAGE !!!

135_etre-ou-ne-pas-etre-sauvage
Une actualité de Céline
Publié le 12/05/2010

Petit coup de projecteur sur Timothée de Fombelle. On avait déjà évoqué son nom grâce à ses romans pour ados Vango et Tobie Lolness. Mais l'une de ses pièces est actuellement à l'affiche au TNBA. "Les Enfants sauvages" est une véritable réussite qui va séduire, je pense, petits et grands. C'est en effet un spectacle "jeune public" pour les enfants à partir de huit ans.

Reprenant le mythe de l'enfant sauvage tant de fois évoqué - notamment par Truffaut ou Herzog au cinéma - T. De Fombelle met en parallèle deux cheminements d'individus cloisonnés dans leurs désirs, leurs fragilités, leurs doutes. Attiré par les lumières magiques du village, un garçon vivant dans la forêt est fait prisonnier. L'instituteur du village se met en tête de l'instruire et de le façonner à son image.  La question de l'éducation se pose alors très vite. Peut-on éduquer dans de telles circonstances ? Quelles en sont les limites ? Qu'est-ce que le langage ? Cet apprentissage douloureux emplit le vieux professeur des écoles de doutes et le renvoie à sa propre solitude ainsi qu'à l'absurdité de la réalité.  La mise en scène fascine avec ses singulières projections sur une scène construite en plan incliné. Elle plonge véritablement le spectateur dans un univers qui révèle le vide et le plein, la part d'ombre et de lumière qui se cache en chacun des personnages.  Elle amène le spectateur à s'interroger. Une pièce troublante et pleine d'humour qui fait écho, me semble-t-il, aux thèmes de l'identité, de la fuite et de la liberté que l'on trouve dans Vango.

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut