Chargement...
Chargement...

Ferrailleurs des mers

3415_ferrailleurs-des-mers
Une actualité de Anne Chauvel
Publié le 11/06/2013

Après La fille automate, un roman de science-fiction d'une virtuosité hallucinante, Paolo Bacigalupi s'essaie au livre ado avec le même brio  !

Nailer est un ferrailleur des mers, un désosseur de navires, un recycleur de métaux en Louisiane, devenue aussi pauvre qu'un pays du tiers-monde après l'assèchement des réserves de pétrole. Dans un monde où la survie est le mot d'ordre, la misère et l’âpreté le quotidien, l'espoir est une notion hors de portée. Excepté qu'un jour, le naufrage du clipper d'une jeune fille riche pourrait bien être le ticket de sortie de cette existence sans joie pour Nailer. Mais voilà, elle est poursuivie par des hommes très dangereux ... Nailer doit faire des choix et en assumer les conséquences.

Décidément, Paolo Bacigalupi est un auteur qu'il faut suivre de près : dans Ferrailleurs des mers, tant la qualité littéraire que l'intensité narrative sont au rendez-vous. La plus grande qualité à mon sens est cette capacité à nous immerger naturellement dans ce monde qu'il imagine. Des pans du décor se construisent petit à petit, au fil des pages, jusqu'à construire un canevas d'une crédibilité, d'un réalisme sans faute. Même les classiques questions adolescentes de la construction de l'identité et sur l'avenir sont réinventés et surtout sont traités en filigrane, sans lourdeur.

Bref, un livre dont on attend déjà la suite avec impatience !

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut