Chargement...
Chargement...

La brigade qui vous embrigade

laprochainefoisceseratoivincentvilleminotcasterman.jpg
Une actualité de Sarah P.
Publié le 12/12/2016
Nous voici au coeur d'un polar où l'on retrouve tous les codes du genre : le meurtre d'une jeune femme retrouvée démembrée sous un porche, un commissaire tourmenté sévèrement porté sur la boisson, une escouade atypique formée par des personnages hauts en couleur excellant chacun dans un domaine; tout dans "La prochaine fois ce sera toi" de Vincent Villeminot contribue à vous offrir un cocktail policier explosif. Alors, pas le temps de reprendre votre souffle, vous venez d'entrer dans l'univers très particulier de la Brigade de l'ombre.
L'enquête vient se corser quand le commissaire Markowicz réalise que la menace qui pèse lui est en réalité adressée directement. Pire encore, le meurtrier semble vouloir s'en prendre à ce qu'il a de plus cher, sa chair, son sang, sa fille aînée Fleur, 16 ans. C'est alors un terrifiant compte à rebours qui commence pour mettre discrètement sa famille à l'abri (j'insiste sur le "discrètement" car Markowicz est plutôt du genre envahissant dès qu'il s'agit de la sécurité de ses filles et de son ex-femme).

Toute l'équipe est envoyée au charbon et bien qu'ils en aient tous vu défiler des vertes et des pas mûres, une difficulté supplémentaire est à prendre en considération : un phénomène inquiétant, d'origine inconnue, sévit en France depuis quelques années. Un virus qui transforme les honnêtes citoyens (comme vous et toi) en goules. Je laisserai le soin à l'auteur de vous faire une description détaillée de ces créatures mais je peux vous dire qu'elles ont en commun un état de rage d'une violence inouïe. Fait troublant : une goule ne se souvient jamais des atrocités qu'elle a pu commettre quelques heures auparavant. Alors qui en veut mortellement à Markowicz? Ses vieux démons l'empêcheront-ils d'arriver à temps pour sauver sa famille?

Vincent Villeminot signe ici un polar fantastique, dans tous les sens du terme. Le rythme puise son efficacité dans l'enchaînement des points de vue et l'on trépigne à l'idée de commencer un nouveau chapitre. L'écriture, qui ne s'essouffle jamais, est piquée d'un humour délicieusement cynique et vous apprécierez autant que moi la jeune Adélaïde, fille cadette de Markowicz et psychopathe à ses heures perdues...

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut