Chargement...
Chargement...

La face cachée de la lune

204_la-face-cachee-de-la-lune
Une actualité de Véronique D.
Publié le 21/09/2010

souviens-toi de la luneSouviens-toi de la lune est sans conteste l'une des très belles lectures de cette rentrée 2010. De la littérature, de la vraie, de celle qui bouscule, questionne, fait travailler les neurones, prend son lecteur au sérieux et ne fait pas rimer adolescent avec abêtissant.

Carrefour, Etats-Unis, Mississipi, trou du c.. du monde. Dans ce qui n'a de village que le nom, David fait des tours de vélo pour tenter d'oublier la médiocrité de sa vie, sa petitesse. Il y a bien de l'amour pourtant chez son père, hémiplégique, alcoolique, abandonné des années auparavant par la belle Rosetta, sa jeune épouse. Beaucoup d'amour aussi dans les bras de Rosalie qui fait des montagnes d'écrevisses pour remonter le moral de tout à chacun. Et puis l'amitié, celle de Paul surtout, ami indéfectible et précieux. Dans la vie de David pourtant, il n'y a que peu de place pour tout ça. Le rêve qui l'habite, son besoin vital, obsédant, c'est écrire, écrire des romans, de la littérature, "donner vie à quelque chose qui [le] dépasse et [lui] survivra." La rencontre avec Franck Lebreton, écrivain, va marquer le tournant de son existence comme celui du roman.

Une totale réussite que ce roman qui mêle les pistes dans une composition ambitieuse et brillante comme on n'en n'avait pas vu depuis longtemps. A travers des personnages riches et ambigüs, Stéphane Servant mène de multiples réflexions  : sur  la littérature, les opprimés, les oubliés du rêve américain, la pauvreté (autant économique qu'intellectuelle) mais aussi sur la fidélité à ceux que l'on aime, ou encore la part d'étrangeté qui nous habite.

Quelles sont les forces qui sont à l'oeuvre quand l'imagination entre en branle ? Quels sont les chemins qui mènent à l'accomplissement des rêves ? Jusqu'où est-on prêt à aller pour les mener à bien ?  A quoi sert la création, l'art, si ce n'est "à dissipe[r] les ténèbres sur notre chemin" ? Autant de questions qui émaillent ce livre qui joue à merveille des frontières entre monde réel et imaginaire. A vous de découvrir comment...

A l'heure de la "littérature" formatée pour tête de gondole, voilà un livre qui fera plaisir à tous ceux qui croient encore à la culture et à l'intelligence.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut