Chargement...
Chargement...

La maîtresse de guerre, Gabriel Katz

4096_la-ma-tresse-de-guerre-gabriel-katz
Une actualité de Anne Chauvel
Publié le 03/03/2014
Après l'excellente trilogie Le puits des mémoires, Gabriel Katz nous régale de nouveau avec Maîtresse de guerre, un livre d'aventures et de fantasy qui va à 100 km/h ! Kaelyn est une fille très belle certes, mais ce n'est pas un petit oiseau effarouché ! Elle en a, la demoiselle ! Fille d'un maître d'armes, elle manie ces dernières avec une certaine dextérité. Malheureusement, elle évolue dans un  monde d'hommes et la seule façon de ne pas finir mariée avec des enfants est de s'engager dans l'armée. Mais la guerre va s'arrêter très vite pour elle et bientôt, elle se retrouve esclave dans une cité ennemie dont la culture orientalisante va s'avérer bien moins barbare que ce qu'elle croyait. Loin des guerriers invincibles ou des mages surpuissants, les héros de Gabriel Katz sont des êtres d'une grande humanité : souvent, ils sont malmenés par les événements, bousculés et une certaine innocence se dégage d'eux. Et puis l'humour, omniprésent, allège considérablement la dramaturgie et l'impression générale est plutôt lumineuse et positive. Et à travers une écriture dynamique, l'auteur, mine de rien, aborde quelques sujets sensibles comme l'ethnocentrisme historique ici dans Maîtresse de guerre. Dans le même univers que Le puits des mémoires, mais avec un calibrage entre action savamment distillée et écriture fluide plus adapté à un public plus jeune, Maîtresse de guerre se révèle aussi addictif et quelques heures suffisent pour le dévorer.  

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut