Chargement...
Chargement...

Le harcèlement, ce fléau

Harcèlement.jpg
Une actualité de Anaïs H.
Publié le 02/10/2018
Le harcèlement désigne les violences répétées à l’encontre d’une personne, en général en incapacité de se défendre. Il y a dans cette violence, qu’elle soit physique ou morale, une véritable volonté de nuire à l’autre. Elle a souvent des origines diverses et variées : les origines, les préjugés ou encore l’apparence physique.

L’école est un lieu particulièrement propice au harcèlement. Selon l’Education Nationale, 10% des élèves déclarent se sentir en insécurité sur leur lieu de scolarisation.

Parfois, le harcèlement passe inaperçu, les adultes n’y voient que des chamailleries d’enfants et la discrétion est souvent de mise pour les harceleurs. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, les parents ou les proches de façon générale, se montrent souvent surpris et choqués d’apprendre que leur enfant est victime d’harcèlement et se sentent submergés par la culpabilité de ne pas avoir su voir la souffrance de leur enfant.

D'ailleurs, l’entourage joue  un rôle primordial dans un cas de harcèlement.  Nombre de témoins choisissent le silence et l’inaction, ce qui contribue énormément à l’isolement des victimes.  

De plus, avec l’avènement des nouvelles technologies, Internet est devenu plus qu’un outil, il est devenu une arme. Loin de se limiter à l’enceinte de l’école, le harcèlement s’invite aussi dans les foyers, tout en sachant que la virtualité libère les pulsions des harceleurs : c’est le cyber-harcèlement.

Les conséquences, qu’elles soient à court ou à long terme, peuvent être graves. Les victimes se renferment, perdent confiance en eux, fuient l’école et parfois, commettent l’irréparable.  

On le sait, le harcèlement peut marquer une personne à vie. C’est pourquoi il nous paraît important de sensibiliser, et ce dès le plus jeune âge, les adolescents à ce sujet et les livres sont de parfaits outils de médiation. Ils permettent aux victimes de mettre des mots sur leurs souffrances, de trouver écho à leurs histoires ou encore d’engager le dialogue. Sans oublier qu’ils peuvent également permettre aux harceleurs, de prendre conscience du mal commis et des conséquences de leurs actes. Alors, consultez cette liste ! Partagez-la ! Venez la découvrir en librairie. Et surtout, discutez-en.  

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut