Chargement...
Chargement...

Le sens de la vie

451_le-sens-de-la-vie
Une actualité de Marie-Aurélie
Publié le 03/08/2011

Il y a à peine deux mois Jaijoun, le meilleur ami de Youmi est décédé suite à un accident. Inconsolable depuis, la jeune fille se renferme un peu plus  chaque jour. Il faut dire que Youmi n'a jamais été très sociable entre une attitude revêche et un désintérêt plus ou moins feint pour ses semblables. Elle est la seule de sa classe a ne pas avoir rendu visite à la mère de Jaijoun après le drame. Pourtant celle-ci lui rend visite avec un présent : elle lui remet le journal de son fils qu'elle ne peut se décider à ouvrir.

Alors en possession du journal de Jaijoun, Youmi se sent incapable de lire les pensées les plus intimes de son ami. Elle se décide néanmoins à ouvrir le carnet pour en découvrir les premiers mots.

"Un jour je suis mort.Quel est le sens de ma mort?"

Effrayée, terrifiée par ces deux phrases Youmi referme le journal sans savoir si elle s'y replongera un jour. Le carnet reste alors en attente sous l'oreiller de Youmi et, sans jamais l'ouvrir, la jeune fille va se replonger dans son amitié avec Jaijoun, retraçant de mémoire le moindre des moments qu'ils ont passé ensemble.

Se questionnant sans cesse sur la signification des premiers mots du journal de Jaijoun, Youmi échaffaude de nombreuses théories des plus irréalistes aux plus douloureuses. Sans jamais se détacher de la figure de son ami, Youmi poursuit tant bien que mal son train-train quotidien. Jusqu'au moment où, décidée, elle ouvre le journal et découvre enfin la vérité sur son ami Jaijoun...

Un jour je suis mort est un magnifique roman, touchant, parfois drôle. Youmi est une jeune fille  éblouissante pleine d'une rage multiple entre la douleur de la perte de Jaijoun et l'envie de rébellion contre l'autorité de ses professeurs et la rigidité de sa société. Une très belle lecture qui restera.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut