Chargement...
Chargement...

Les lycéens écrivent aussi (2ème édition - billet n°26)

376_les-lyceens-ecrivent-aussi-2eme-edition-billet-n-26
Une actualité de Administrateur
Publié le 05/11/2012

logocondorcet.jpgBillet de critique littéraire sur Le dernier jour d’un condamné de Victor Hugo

Le dernier jour est un livre publié en 1829, c’est un plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort. A travers ce Roman, Hugo exprime ses pensées et combat la peine de mort. Il utilise les sentiments du condamné pour nous faire comprendre que la mort n’est pas une solution pour punir un crime. hugo.jpgDénoncer la peine de mort n’est pas chose aisée ! Hugo à travers des pages émouvantes a su nous donner à réfléchir sur une souffrance ressentie douloureusement par le commun des mortels. D’après moi, tout crime mérite un châtiment mais ce châtiment doit être à la mesure de crime. Pour montrer son dégoût envers la peine de mort l’auteur d’écrit la manière dont cela se passe et même les outils utilisés. Entre les pages du roman, l’auteur met en évidence les sentiments du condamné. Par exemple l’amour qu’il portait à sa fille « Marie » qu’il ne connaissait pas vraiment, ou encore la pitié qu’il ressentait pour les autres prisonniers qui se faisaient battre et qu’il regardait à travers la fenêtre de son « cachot ». Toutes ces choses qui montrent qu’il y avait encore un peu d’humanité en cette personne qui mourait à petit feu au fur et à mesure que le temps passait, que cette pensée effroyable de mourir lui passait par la tête, au moment où il pensait à tout ce mal qu’il a fait ! N’est-ce pas une attitude de personne encore sensée ? Nous ne pouvons savoir. Peut-être l’a-t-il fait pour nous faire comprendre ce qu’il ressentait, lui, en y pensant ! Nous ne pouvons savoir non plus. En somme, l’auteur nous fait partager avec un humour dérisoire les dernières heures du condamné à mort, et on passe un bon moment en lisant ce roman.

Mikamona Louya Deodat, élève de Seconde 4

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut