Chargement...
Chargement...

Les lycéens écrivent aussi (3ème édition – billet n°19)

1332_les-lyceens-ecrivent-aussi-3eme-edition-billet-n-19
Une actualité de Administrateur
Publié le 05/11/2012
Billet sur Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part de Anna Gavalda Je trouve que ce livre est facile et agréable à lire. Lorsqu'elle écrit, Anna Gavalda adopte une écriture de tous les jours, simple, tout comme ses personnages adoptent un langage courant qui facilite l’identification. On remarque en effet que ce sont des personnes semblables à celles que l’on côtoie tous les jours: une étudiante, un père de famille, un couple. Ce livre se présente sous la forme d’un recueil de nouvelles, histoires courtes occupant quelques pages au plus qui relatent des aventures en apparence anodine du quotidien mais finalement révélatrice de la personnalité du protagoniste ou marquant un tournant dans la vie de celui-ci. Au début, je dois avouer que le livre ne m'a pas tellement plu. En effet je trouvais les histoires plutôt banales et la chute de certaines me semblaient manquer de relief. Par exemple dans Petites pratiques germanopratines l'histoire se termine sur le fait que son rendez-vous ne lui a pas plu. Or, personnellement, ce qu'il me plait dans les nouvelles, c'est que la fin soit brutale. J'ai donc été plus attirée par celle intitulée  IIG  dans laquelle on apprend que la future mère perd son enfant. Cependant, au fil de ma lecture, j'ai remarqué que le plus important dans ce livre ce n'était pas l'histoire ni les personnages mais la manière dont elle est écrite et qui reflète avec justesse les sentiments qu'éprouvent les personnages. A mon avis Pendant des années est la nouvelle qui illustre le mieux cette idée, en effet on y trouve au plus juste l’expression de différentes émotions, le doute, le regret, l’amour aussi, sentiments universels qui nous touchent donc au cœur. "Une autre femme m'a rencontré. Une femme très différente est tombée amoureuse de moi, qui portait un autre prénom et qui avait décidé de faire de moi un homme entier [...] Une femme inespérée. Il faut dire que je n'y croyais plus et j'ai dû la blesser souvent. [...] Je soulevais mes cheveux et j'y cherchais une autre odeur. Elle ne m'a jamais rien dit. Elle savait que ma vie de fantôme ne ferait pas long feu... " p103. C’est cette écriture qui décortique le cœur humain dans ses méandres, ses espoirs, ses lâchetés aussi et renoncements qui nous captive et nous amène à nous interroger sur nous-mêmes… En conclusion, même si le fond, les histoires en elles-mêmes ne m'ont pas toutes convaincue, la forme (cette écriture simple qui reflète les sentiments) m'a touchée et je me suis retrouvée dans ces écrits. C’est donc un livre que je conseillerai à tous ceux qui s’intéressent au cœur des hommes tout simplement. Billet de Sonia Mouloudi étudiante en B.T.S assurance première année

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut