Chargement...
Chargement...

Les lycéens écrivent aussi (3ème édition – billet n°25)

1404_les-lyceens-ecrivent-aussi-3eme-edition-billet-n-25
Une actualité de Administrateur
Publié le 05/11/2012
Billet sur No et moide Delphine de Vigan     No et Moi est un roman écrit par Delphine de Vigan. Au sein de son livre, la romancière évoque un thème qui touche notre société et dont on ne parle pas assez, à savoir la vie des S.D.F. Elle retrace la rencontre inattendue entre deux jeunes adolescentes que tout oppose. L'une d'elles se nomme Lou et mène une vie relativement aisée (relativement car elle n’est pas épargnée par les drames de la vie) et l'autre No, abréviation de son véritable prénom Nolween, est une jeune sans abri à la suite de l'abandon de son père et de sa mère. Tout au long du livre ces deux jeunes filles vont nouer des liens amicaux très fort et cela malgré leur différence sociale. Une différence sociale qui ne cesse d'augmenter dans notre pays puisque de plus en plus de gens se retrouvent au chômage, sans moyen pour vivre et finissent donc dans la rue. Et cela peut toucher n'importe quelle personne c'est pourquoi ce livre m'a touchée. Dans la vie de tous les jours nous passons à côté de sans abri sans même faire attention à eux. Ce livre nous rappelle donc que ces gens sont des personnes, qui peuvent avoir les mêmes valeurs que nous, mieux qui, à leur façon, peuvent beaucoup nous apprendre sur nous-mêmes. C’est le cas dans ce récit, No va véritablement devenir une lumière pour la famille de Lou, elle va permettre à la mère de cette dernière de quitter l’état de léthargie où l’avait plongée la terrible dépression qui avait suivi la perte de son nouveau-né. Elle va aussi provoquer le rapprochement de Lou, la surdouée, du cancre de la classe dont elle semble bien amoureuse. Ceci dit, l’histoire demeure réaliste, elle nous montre que l’on ne sort pas indemne d’ne vie sans toit ni repère, les S.D.F. restent marqués par leur passage dans la rue. Fragilisés, ils peuvent aussi sombrer plus rapidement dans la toxicomanie ou l'alcoolisme dès que de nouveaux problèmes surgissent. No va aussi connaître cette descente aux enfers malgré le soutien inconditionnel de sa nouvelle amie qui fera tout pour la sauver d’elle-même et de ses démons intérieurs. Ce livre, décidément très riche, nous interroge aussi sur le rôle et la place des parents (père évanescent ou peu solide, mère dévorée par ses propres problèmes ou carrément « rejetante ») mais aussi sur l’adolescence, période des incertitudes et des rêves, de la prise d’autonomie et du maintien de l’enfant dépendant de la tendresse parentale, de la naissance aussi des sentiments amoureux…. Un roman qui est donc très émouvant, qui peut nous amener à une réflexion constructive sur nous-mêmes et sur nos préjugés concernant les S.D.F. en nous montrant leurs difficultés et l’injustice dont ils sont victimes.   Billet d'Anais Mondin, étudiante en B.T.S. Assurance

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut