Chargement...
Chargement...

Les lycéens écrivent aussi (3ème édition – billet n°34)

1753_les-lyceens-ecrivent-aussi-3eme-edition-billet-n-34
Une actualité de Administrateur
Publié le 05/11/2012
Billet sur L’Aveuglement de José Saramago     « D’abord il s’aperçut qu’il avait cessé de voir ses mains, puis il sut qu’il était aveugle ».   Tout commence lorsqu’un homme devient subitement aveugle, il ne le sait pas encore mais sa cécité va rendre le pays tout entier dans une blancheur lumineuse. Tous ceux qui sont en contact avec le premier aveugle deviennent aveugles à leur tour. Est-ce une contagion, une épidémie ? Personne ne le sait, même le ministère qui décide de mettre les aveugles en quarantaine surveillés par des gardes. Ces derniers essayent par tout moyen de survivre dans des conditions misérables, « des lieux d’aisances immondes, une cuisine qui n’avait pas encore perdu son odeur de mauvaise nourriture ». Mais aussi, José Saramago montre que dans un monde sans société, ce sont les plus forts qui font la loi, « si tu veux manger, écarte les jambes ». Etrangement, seule une femme n’est pas frappée par le « mal blanc », pourquoi voit-elle ? Pourquoi elle ? Un jour, les gardes n’étant plus là, les aveugles séquestrés purent s’échapper. La femme, son mari et les autres aveugles partirent vers la ville. Seule la femme qui n’était pas aveugle put voir l’état de la ville. Tout le monde était devenu aveugle… Des habitants étaient morts, on pouvait en trouver dans les rues, dans leur maison. La femme les emmena chez elle pour pouvoir s’occuper d’eux, sans elle ils étaient tous condamnés à mourir, ils ne pouvaient se débrouiller seul. Comment pouvaient-ils aller chercher à manger ? Soudain, tous assis autour d’une table dans le salon, une jeune fille aux lunettes noires retrouva la vue et chacun leur tour ils retrouvèrent la vue. La cécité blanche avait disparu. Nous pouvons voir que José Saramago traite de différents thèmes comme la dignité ou encore la vie en société. Est-ce que nous avons une dignité lorsque nous sommes aveugles ? Pour pouvoir vivre en société, il faut des règles respectées par tous et que tout le monde soit égaux les uns aux autres. Est-ce qu’on commence à voir lorsqu’on devient aveugle ?   « Si tu peux regarder, vois. Si tu peux voir, observe ».     Billet d'Amélie Carmeille, étudiante de BTS CI 1

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut