Chargement...
Chargement...

Loin de maman

356_loin-de-maman
Une actualité de Marie-Aurélie
Publié le 13/04/2011

lacher-sa-main.jpgFleur adore sa mère. Elle est drôle, aimante, survoltée, vivante quoi! Ah oui, elle est aussi maniaco-dépressive depuis toujours. Fleur a donc eu l'habitude de gérer sa mère et les conséquences de sa maladie. Evidemment c'est souvent un peu dur mais c'est la vie et Fleur a toujours su faire face ; surtout depuis ces derniers temps où elle a rencontré Tristan.

Tristan prépare un voyage en bateau avec quelques amis à lui, des originaux qui ont la bougeotte : Alfredo,  le capitaine du bien nommé "Tony Truand", Matthieu et Marie qui attendent la petite Lou et Vampire, l'étudiant infirmier. Toute cette petite bande se réunit tous les soirs sur le "Tony" pour préparer et rêver de ce prochain voyage. Fleur passe son temps à rêver avec eux sans savoir qu'elle fera partie du voyage.

Suite à la dégradation de l'état de santé de sa mère, Fleur embarque avec l'équipée de Tristan et tous vont faire route jusqu'à Saint-Petersbourg. Un vrai et beau voyage commence alors, ni initiatique ni touristique, il appartient à ces voyages dont nous rêvons tous : ceux qui nous emmènent loin.

Sans prétention ni tragédie voici le court et beau récit que nous fait Séverine Vidal du voyage de Fleur en mer du Nord entrecoupé de bribes de souvenirs avec sa mère.  Lâcher sa main est un roman simple et touchant. Vrai.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut