Chargement...
Chargement...

Maladie d'amour

Une actualité de Véronique D.
Publié le 03/05/2011

La plus effroyable des épidémies menace la population d'une partie des Etat-Unis. Pour être immunisé, une seule solution, subir le Protocole, malgré les risques liés à cette opération imposée à tous les adolescents avant leurs 18 ans, avant qu'il ne soit trop tard et que les premiers symptômes n'apparaissent. Lena attend avec impatience cette délivrance, d'autant plus que sa propre mère a succombé à la maladie bien des années auparavant et ce, malgré l'acharnement thérapeutique. Sa soeur aînée en a été victime elle aussi avant d'être sauvée in extremis ... Le nom de cette maladie ? Amor deliria nervosa : l'amour !

Imaginez cette société où les sentiments n'ont pas cours, où il est même malvenu de manifester ne serait-ce que de la tendresse pour ses propres enfants, de laisser percevoir l'ombre d'une émotion. Où l'on décide pour vous de votre avenir, professionnel et personnel. Où l'on sait tout de vous.

Delirium est le plus fabuleux des page-turner où tout se dévoile et se met en place peu à peu, où la réflexion s'étoffe au lieu de lasser un lecteur qui croirait à tord que l'intrigue lui était tout entière dévoilée. Gageons que ce roman va devenir un vrai grand classique (et oui, j'en prends le pari !) et va émouvoir autant qu'il va faire réfléchir filles et garçons sur les sujets les plus universels qui soient : la liberté et l'amour. Et si nous vous parlerons très bientôt du premier roman de Lauren Oliver qui vient tout juste de paraître en français,  il faudra contrôler nos nerfs pour patienter jusqu'à la lecture de la suite de Delirium à paraître seulement en 2012.

Indispensable !

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut