Chargement...
Chargement...

Maman

4887_maman
Une actualité de Marie-Aurélie
Publié le 28/05/2015

9782330050825,0-2629242Maman, Mamounette, Mum, Mommy… De toutes les relations, est-ce que celle qui nous unit à notre mère n'est pas la plus importante après tout ? Car c'est bien la première personne à qui nous sommes unis, reliés et souvent aussi la première personne dont nous nous éloignons.

En quatre récits, cette relation compliquée et parfois trouble est sondée par Gilles Abier au travers de deux filles et deux garçons. Que soit la dépression de plus en plus effrayante d'une mère devenue un fardeau incontrôlable, ou l'envahissement d'une mère pour qui l'accomplissement sportif de sa fille semble être ce qu'il y a de plus important, ou bien la honte d'un fils de se trimballer une mère qu'il juge en tout point indigne de lui, ou encore la lente manoeuvre d'une mère pour s'immiscer et manipuler la vie et l'amour sa fille, tous ces adolescents se sentent coincés dans une relation maternelle trop étouffante ; que ce sentiment soit éprouvé à juste titre ou non. Avec Comment je me suis débarrassé de ma mère, Gilles Abier créée quatre nouvelles dont la tension oppressante s'ajoute au sentiment de malaise et souvent de culpabilité que ces adolescents doivent affronter pour s'affranchir d'une relation trop lourde pour eux, mais à quel prix…

Le récit se resserre particulièrement dans un épilogue à ne pas manquer…Suspense et tension psychologique se disputent la première place dans ces courts récits. Se dévore donc.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut