Chargement...
Chargement...

Mariage forcé

2540_mariage-force
Une actualité de Véronique D.
Publié le 19/10/2012

Chez les Bocoum, il n'est pas rare que les adultes s'expriment en appellant à la rescousse un proverbe sénégalais bien senti. "Le coeur n'est pas un genou qu'on peut plier" fait partie de toutes ces expressions glissées dans leurs bagages lors de leur départ vers la France, alors même que leur fille aînée, Awa, était encore dans le ventre de sa mère. 18 ans ont passés, Awa prépare son bac de français avec sa meilleure amie Agathe tandis que sa petite soeur Ernestine découvre les charmes de la langue de Molière en répétant L'école des femmes. Ce que l'aînée des filles Bocoum ignore, c'est que son père s'est engagé au Sénégal a donner en mariage la première de ses filles au fils aîné de son cousin. Une parole ne se renie pas, l'honneur de la famille est en jeu et toutes les femmes de la famille ont beau s'offusquer et s'opposer, Awa est destinée à être mariée, même contre son gré...

Sabine Panet et Pauline Penot ont signé à quatre mains un très joli roman plein d'humour autour d'un thème pourtant bien grave. Cette famille Bocoum est haute en couleur sans que l'on songe à une caricature, les dialogues émaillés de proverbes sénégalais aux images aussi fortes que convaincantes et les personnages secondaires (la tante scientifique spécialisée dans l'étude des mycoses ou encore le professeur de français au grand coeur) sont très réussis. Tout ce petit monde est diablement vivant et fait de ce roman "militant" une très jolie comédie sautillante et fraîche qui finit bien ! A lire dès 12 ans.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut