Chargement...
Chargement...

Mère forte à agitée

4808_mere-forte-a-agitee
Une actualité de Marie-Aurélie
Publié le 25/02/2015

9782364745605,0-2474801Maya, 17 ans, vit avec son père à Stockholm depuis le divorce de ses parents lorsqu'elle était toute jeune. Elle ne voit sa mère qu'un week-end sur deux et a d'ailleurs beaucoup de mal à se sentir proche d'elle. Alors qu'elle tente de la prévenir d'un accident qui a eu lieu à l'école et qui l' a privé d'une moitié de son pouce, Maya n'arrive pas à joindre sa mère, et ce pendant plusieurs jours. Pourtant ce week-end, la jeune fille doit aller chez sa mère.

Arrivant sur place, Maya constate l'absence étrange de sa mère à son domicile bien que son portable et son sacro-saint agenda soient encore à la maison. Sans trop savoir pourquoi, Maya ne prévient pas son père et décide de passer le week-end seule chez sa mère dans l'espoir de la voir revenir ou de découvrir des indices quant à sa disparition. Malgré son inquiétude grandissante, Maya se retrouve par hasard à une fête chez le voisin où elle rencontre Justin.

Jenny Jägerfeld créée un personnage détonnant entre humour dévastateur et angoisse refoulée. La mystérieuse disparition de Jana, mère de Maya sème le trouble très vite dans ce roman captivant à la fois très drôle et surprenant.

Mère forte à agitée, Jenny Jägerfeld

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut