Chargement...
Chargement...

N'oublie pas mes petits souliers....

2836_n-oublie-pas-mes-petits-souliers
Une actualité de Emilie
Publié le 28/11/2012

Un roman autour de Noël écrit pour les ados? Oui, enfin, presque! Douce nuit, minus! s'ouvre sur le soir du 24 décembre mais n'a rien d'un conte de Noël, bien au contraire. Le roman commence "sur les chapeaux de roues" avec une course poursuite entre le héros, jeune Aurélien âgé de 14 ans, et un vigile de supermarché qui vient de le surprendre avec sa mère la main dans le sac. L'objet du délit : un jeu vidéo que la maman a volé discrètement, tiraillée entre le besoin irrépressible de faire plaisir à son fils et le manque cruel d'argent suite à son licenciement.

Aurélien court à en perdre le souffle et se réfugie sur le bord de la plage, près des rochers, lorsqu'il tombe nez à nez avec un bonhomme pas comme les autres, un grand gaillard dénommé Nasta qui parle de lui à la troisième personne et qui brandit sans cesse un bambou affuté. Sa mission ce soir ? dégommer tous les Pères Noël en tissu accrochés sur les murs des maisons ; et il est bien décidé à faire participer le jeune garçon à cette folle équipée.

Après Comment devenir une rock star ou pas, les fans d'Anne Percin seront ici ravis de découvrir  une autre manière de malmener ces pauvres Pères Noel!   Mais la ressemblance avec la drôlissime trilogie d'Anne Percin s'arrête ici, car Douce nuit, minus! tourne en effet rapidement au thriller cauchemardesque lorsqu'un Père Noël en chair et en os -un gros barbu aviné déguisé pour l'occasion- se retrouve la proie du bambou de Nasta...

 Un roman au rythme haletant qui saura ravir tous les grands lecteurs qui ont pris Noël en grippe!

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut