Chargement...
Chargement...

Notre coup de coeur de l'été vous donnera envie de swinguer !

jazz.jpg
Une actualité de Helga
Publié le 30/07/2018
Une histoire tendre, une histoire où la musique n'est jamais très loin, elle nous emporte dans son tourbillon.
Steffi a quinze ans et le cœur plein de musique et plus précisément, de jazz, de swing, de blues. Elle n'a qu'une seule pensée du matin au soir : améliorer sa basse. Cette passion lui permet d'ailleurs d'oublier les attaques de sa sœur Julia mais surtout, les insultes perpétuelles qu'elle entend au collège de la part des pestes populaires qui font la loi, toutes sans cervelle et ni cœur.

Sa vie prend une nouvelle tournure quand elle rencontre Alvar, un vieux monsieur de presque 90 ans, alors qu'elle passe devant sa fenêtre de la maison de retraite. Alvar est musicien, un p'tit gars parti à Stockholm en 1942 pour vivre de la musique, sans savoir s'il y parviendra. Il avait alors 17 ans, des rêves pleins les yeux et la rage de vivre !

Entre eux se tisse une amitié étonnante : Steffi passe voir Alvar dès qu'elle le peut, ils écoutent de la musique, il lui apprend à faire de clarinette et l'aide à améliorer son swing. Mais ce qui fascine le plus la jeune fille, ce sont les souvenirs du vieil homme : l'arrivée à Stockholm et dans le milieu des jazzmens de la ville, ses rêves d'en faire partie, son amour pour Anita, la guerre, parfois lointaine mais présente dans la vie des Suédois.

C'est un beau livre, un roman sur l'espoir de réaliser ses rêves, sur la fragilité des êtres humains mais aussi sur les forces cachées que l'on porte en soi. Steffi n'est pas la meilleure, n'est pas une Wonder Woman, pourtant, elle est là, se bat pour obtenir ce qu'elle veut. Une jeune femme de quinze ans touchante, méprisée sans raison par des camarades ignorants, mais elle garde la tête haute, pleure parfois, persuadée au fond d'elle qu'elle s'en sortira. Et son ami Alvar est à ses côtés pour l'empêcher de tout plaquer et lui répète sa foi en elle et en son incroyable talent pour la musique.

Deux destins si éloignés de prime abord et pourtant si proches. Des personnages authentiques, une histoire touchante et pleine d'espoir, de tendresse et de musique. Tout ce qu'on aime ! Un véritable coup de cœur pour cette pépite ! Sara Lövestam signe avec Le Jazz de la vie son premier roman ado, elle était déjà connue pour ses polars, mais la voilà dans un nouveau style. Une chose est sûre : elle y excelle déjà !

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut