Chargement...
Chargement...

Nouvelle donne

4403_nouvelle-donne
Une actualité de Véronique D.
Publié le 13/06/2014

Ici-et-maintenant_807Que feriez-vous si vous aviez la possibilité de voyager vers le passé ? Pourriez-vous vous contenter d'être là en observateur, tentant d'être invisible ou succomberiez-vous à la tentation de vous impliquer dans le déroulement des faits, quitte à modifier inexorablement l'ordre du temps ?

En écrivant Ici et maintenant, Ann Brashares s'est intéressée à cette fascinante question du paradoxe temporel si utilisé dans les romans ou les films de science-fiction : du Voyageur imprudent de Barjavel aux Sentinelles du futur de Carina Rozenfeld en passant par

Le jeune homme, la mort et le temps de Matheson, les références ne manquent pas...

Venus du futur, des hommes et des femmes immigrent vers le passé pour tenter de comprendre comment éradiquer une épidémie qui décime la population et qui, selon toute vraisemblance, serait due au changement climatique. La planète souffre, la vie y est devenue difficile et les migrants voient le passé (qui est notre présent) comme un âge d'or sur le point de basculer vers l'irréparable. Pour eux, les règles sont strictes : ils doivent se fondre dans la population sans que personne ne puisse imaginer leur origine et surtout ne jamais se lier intimement avec qui que se soit...

Sachant que les deux héros sont deux ados garçon et fille de 17-18 ans, il ne faut pas être grand clerc pour deviner que Prenna, qui a déjà du mal à respecter les règles va succomber au charme d'Ethan, aussi beau qu'il est surdoué en physique ! Une jeune fille du futur avec un "natif du présent" = un amour impossible en vue...

Là où Ann Brashares relance son propos c'est par la force de sa conviction,  celle de ce message citoyen qu'elle place à bon escient et surtout dans le suspense qui s'instaure dans la deuxième moitié du roman. Mis en demeure de sauver le futur en empêchant quelque chose de se produire dans le présent, nos deux personnages vont devoir interroger leurs consciences être contrains à prendre position, à agir en être responsables. La fin, très ouverte, en laissera plus d'un un peu frustré mais peut-être est-ce une porte ouverte pour retrouver les personnages changés et forcément grandis par cet épisode. A suivre ?

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut