Chargement...
Chargement...

Pour des chewing-gums à la banane

15_pour-des-chewing-gums-a-la-banane
Une actualité de Véronique D.
Publié le 08/08/2009

Quand on va dans les commerces,couverture de je ne suis pas soeur Emmanuelle le piège, c'est la ten-ta-tion ! Les commerçants sont des êtres diaboliques qui mettent à hauteur de vos yeux tout ce qui peut les attirer et attirer du même coup votre main, comme un aimant. Positif, négatif, l'attraction fatale !

 

Comment Adèle aurait-elle pu résister donc à ces sublimes chewing-gums bio à la banane ? Riche des 50 € que lui a confiés sa mère pour faire les courses, Adèle craque donc et les jettent dans son panier. Hasard, fatalité ? Les tant convoités chewing-gums échappent à  la vigilance du caissier de Naturalia et sont donc de fait "volés" par Adèle.

Comment et pourquoi ce vol involontaire prend t-il des allures  de crime aussi affreux qu'impardonnable dans la tête agitée d'Adèle ?

Et surtout...pourquoi pense t-elle sans cesse à Soeur Emmanuelle ? Est-ce seulement parce qu'elle ne sait pas donner sans attendre en retour qu'elle aime à dire : Je ne suis PAS soeur Emmanuelle ?

 

Il faut donc plonger dans ces quelques pages (62 pour être exacte) pour avoir toutes les réponses à ces questions. Passé l'humour et un certain sens de la provocation, l'émotion émerge peu à peu au fur et à mesure des révélations faites au lecteur.

Carine Tardieu réussit dans ce texte intense (comme le sont la plupart des textes de l' excellente collection D'une seule voix ) à traduire le monde intérieur d'une adolescente qui se questionne sur le monde, la famille, le rapport aux autres avec une finesse et une justesse qui saura je pense toucher les lectuers de tous âges. A lire...

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut