Chargement...
Chargement...

Premier amour

177_premier-amour
Une actualité de Véronique D.
Publié le 11/08/2010

ça ressemble à l’amour"Je sais que ça va faire rire, mais quand je l'ai vue, j'ai pensé que c'était la première fois que je voyais une fille. Une vraie fille je veux dire."

Fils d'agriculteurs dans un petit coin des Pyrénées espagnoles, le narrateur de Ça ressemble à l'amour de la catalane Mercè Roca attend tous les étés l'arrivée des touristes au village. Histoire de changer l'ordinaire, d'amener des distractions, même si ce sont souvent les mêmes têtes que l'on retrouve d'année en année : le touriste aussi à ses habitudes. L'été tarde à venir, on garde les pull-overs tout le mois de juin, il pleut. Et puis un soir, invité à une partie de billard au village,son regard se pose sur elle : une vraie fille, comme une apparition.

La rencontre ne tarde pas à se faire, naturelle, évidente, et la vie se colore autrement : il tourne le dos à sa meilleure amie, se brouille avec ses parents, les corvées de la ferme lui sont tout à coup insupportables. Les sentiments qu'il éprouve pour la jeune fille l'occupent tout entier...

Ce roman est un diamant pur : finesse, délicatesse, subtilité sont les mots qui viennent à l'esprit pour qualifier l'art de Mercè Roca qui excelle à peindre le jeu des sentiments dans une langue merveilleuse de précision et de poésie. A lire et à relire, avec délectation...

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut