Chargement...
Chargement...

Pris au piège

193_pris-au-piege
Une actualité de Véronique D.
Publié le 28/08/2010

quand la banlieue dortBenjamin et Julien Guérif pratiquent décidément la manipulation avec un art consommé du suspense. Pour toi j'ai volé nous avait laissé un goût amer, celui des désillusions et de la trahison, Quand la banlieue dort, roman noir de la meilleure encre, a lui le goût acide de la peur, celle de rester pris au piège, sa vie durant.

La banlieue pavillonnaire sert là aussi de cadre à une intrigue qui s'ancre dans le plus banal des quotidiens. Le plus ennuyeux aussi. De là à dire que l'ennui mène à bien des bêtises... Matthieu trompe donc son ennui d'adolescent solitaire en visitant des pavillons abandonnés provisoirement par leurs occupants. Tout de noir vêtu, sous son sweat à capuche qui dissimule son visage, ils se glisse dans l'ombre, ouvre délicatement  les velux et pénètre dans la vie des autres, sans rien voler, juste peut-être quelques secrets, quelques brins d'intimité. Lorsqu'il emmène avec lui son ami Tristan pour une de ses "visites" nocturnes chez un avocat, la sortie tourne mal : des voix résonnent près d'eux, ils sont pris au piège.

Machiavélique vous dis-je ! Un vrai grand roman noir comme on les aime. Amateurs de sang qui gicle, de baston, de tueur en série et de psychopathe à la hache, sachez que vous n'aurez rien de tel. Ne passez pas pour autant votre chemin : quand le coupable se découvre être une victime, on se rapproche de tout ce qui à fait les beaux jours de cette littérature noire qui dénonce, s'interroge sur la société et ses travers, questionne ses blessures, analyse les rapports de force et constate que le piège est en place, immuable. Un piège pour broyer les illusions et les rêves... Un grand roman initiatique, profond et amoral qui ne manquera pas de susciter débat et réflexion.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut