Chargement...
Chargement...

Quand je serai grand, je serai rien du tout

244_quand-je-serai-grand-je-serai-rien-du-tout
Une actualité de Emilie
Publié le 02/11/2010

mauvaise graineJérémy en est convaincu, il n'a aucun talent, aucune qualité. D'ailleurs, pour preuve, le noyer qu'a planté son père à sa naissance ne donne que quelques rares fruits rabougris. Jérémy a juste l'impression d'être le faire valoir de sa soeur, élève brillante qui étudie actuellement à Paris. Quant à ses parents, il en a honte: sa mère parle à peine français et son père est un travailleur forcené à l'allure un peu pataude.  Et comme il a honte d'avoir honte, notre héros ne cesse de ruminer ses idées noires et d'envier les autres... Jusqu'au jour où il apprend que ses parents lui cachent un terrible secret: son père est atteint d'une maladie grave.

Alors petit à petit, Jérémy va s'ouvrir au monde, à sa mère, à la fameuse Méthilde qu'il aime depuis qu'il est petit, à sa soeur, et aussi à son père dont la force tranquille va l'étonner.

Dans ce court roman intitulé Mauvaise graine,  on retrouve, vous l'aurez compris évidemment, tous les travers de l'adolescence... Mais le texte d'Orianne Charpentier ne s'en tient pas qu'à cela et recèle bien plus de profondeurs. Il aborde avec justesse et subtilité la question de la relation parents-enfant et de la transmission: Jérémy, qui tout petit avait appris la langue de sa mère s'en veut aujourd'hui d'avoir tout oublié.  Il envie aussi Méthilde qui appartient à un autre monde que lui, un monde où "on s'y transmet de très vieilles choses depuis très longtemps". Le "secret de famille", qu'il soit de bon ou de mauvais augure, et qui circule de générations en générations, occupe aussi une place centrale.

Un roman dense assorti d'un style simple et concis, bref un texte qui fait l'effet d'une petite bombe.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut