Chargement...
Chargement...

Quand tout dérape...

303_quand-tout-derape
Une actualité de Emilie
Publié le 26/01/2011

délitDepuis que les parents de Sébastien sont séparés, le garçon habite chez sa mère et à l'habitude de passer un week-end sur deux avec son père dans leur maison de campagne.  Le cadre est idéal mais la maison un peu vétuste, alors quand un plombier accepte de venir faire quelques réparations le vendredi au soir, le père de Sébastien accepte sans hésiter, quitte à rouler un peu vite pour être à l'heure au rendez-vous.

La circulation est lente, le père s'énerve, et un drame finit évidemment par arriver: la voiture percute une femme sur le trottoir et continue sa course folle, sans s'arrêter.  La femme quant à elle tombe dans le coma.

Face à l'effroi et à l'incompréhension du fils, le père reste de marbre, campé sur ses positions et refuse de se rendre à la police. Selon lui, un père doit être présent pour son enfant, un point c'est tout; il ne faut rien dire aux autres et faire comme si de rien n'était. Sébastien devient ainsi le dépositaire d'un secret bien trop lourd à porter.

On suit alors la véritable descente aux enfers de Sébastien qui s'enferme dans son silence et sa culpabilité. La seule alternative à son mal serait de rencontrer cette femme pour tenter de demander pardon.

Par l'intermédiaire du récit croisé - chaque chapitre alterne entre l'intériorité de Sébastien et celle du fils de la victime- Christophe Léon met à nu bon nombre de failles dans les rapports parents-enfants et interroge le concept de responsabilité. Délit de fuite se lit aussi comme un très beau texte sur l'amitié.

 

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut