Chargement...
Chargement...

Rajeunir, c'est pas top !

192_rajeunir-c-est-pas-top
Une actualité de Céline
Publié le 21/08/2010

L'Etrange histoire de Benjamin Button est une nouvelle trés singulière. Un conte cruel sur l'absurdité de la vie. Benjamin Button va grandir à l'envers. Il naît vieillard ce qui provoque un tollé général à l'hôpital et il va rajeunir pendant 70 ans  jusqu'à disparaître. Au commencement était donc le vieux tout ridé, tout abîmé... La honte de la famille en somme. Fitzgerald en créant Benjamin Button nous sert un portrait au vitriol de la société bien pensante des années 20. Le lecteur accompagne cet homme à l'envers en souriant puis progressivement, l'absurdité irréversible de sa vie grignote la farce et la transforme  en drame ordinaire. Le lecteur a compris le processus et connaît déjà la fin. Il n'y a pas d'issue car là n'est le but de ce court texte. Benjamin Button est différent des autres et il ne trouvera jamais sa place au sein de sa famille, de ses amours, de son travail et d'une société bien rangée. Dans une écriture sobre mais sarcastique, le cycle de la vie et de la mort se noue et laisse un goût un peu amer. Ceux qui ont peur de vieillir ont ici la preuve que rajeunir n'est pas une sinécure. Pour information, cette nouvelle a été adaptée au cinéma cette année avec dans le rôle de Benjamin Button, Brad Pitt (Waouh!)

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut