Chargement...
Chargement...

Romancière en maillot de bain

1150_romanciere-en-maillot-de-bain
Une actualité de Véronique D.
Publié le 06/01/2012

Il nous a fallu attendre presque trois longues années pour avoir des nouvelles d'Anne-Laure Bondoux,  l'un de ces auteurs dont on attend fébrilement, impatiemment, le nouvel opus. Trois longues années hantées par la question de savoir ce que cette romancière aussi inclassable que talentueuse  allait nous offrir. Le cadeau est à la hauteur de l'attente, généreux, bouleversant et totalement imprévisible...

L'autre moitié de moi-même est certainement le texte le plus personnel et le plus douleureux qu'Anne-Laure Bondoux nous ait livré, autobiographique presque malgré elle. Confrontée à ce qui peut arriver de pire à un écrivain à savoir l'impossibilité d'écrire, d'inventer, de se plonger dans une fiction et d'en développer situations et  personnages, la romancière perd pied, au point de croire (à tord) avoir écrasé un enfant en tricycle avec sa voiture. Dès lors, il va lui falloir affronter ses propres démons, aller au fond du gouffre, exhumer des secrets, libérer la parole de ses proches et tenter de dire l'indicible, ce qu'elle s'était soigneusement caché à elle-même ou ce qu'on lui avait sciemment dissimulé. C'est un texte intense et intime, délicat et puissant qu' Anne-Laure Bondoux offre à ses lecteurs, s'étonnant elle-même de céder à ce genre de l'autofiction si éloigné d'elle jusque là. Si elle s'expose " en maillot de bain", avec pour seule protection celle qu'offrent la mise en mots et le travail d'écriture, l'auteure du sublime Temps des miracles affronte sans détours sa part d'ombre et offre à ses lecteurs une réponse toute personnelle à l'incontournable question : "Pourquoi écrivez-vous ?"

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut