Chargement...
Chargement...

Sueur froide

152_sueur-froide
Une actualité de Emilie
Publié le 30/06/2010

le busLe Bus...

Derrière ce titre plutôt quelconque se cache un thriller angoissant à vous donner le souffle court et les mains moites. Et oui, c'est bien un imprimé de têtes de morts que l'on aperçoit en arrière plan sur la couverture!

L'action se passe au Québec en été où l'on va suivre différents personnages: une jeune blanchisseuse qui doit se rendre à l'enterrement de son père, un garçon traumatisé par le décès de son frère, une mère de famille en pleine remise en question conjugale... Tous ont pour point commun d'être un peu abîmés par la vie et tous vont être amenés à se rencontrer en empruntant le même bus... Un fait anodin qui va totalement bouleverser leur vie puisqu'une prise d'otage a lieu au milieu du trajet.

On début, on comprend que les ravisseurs ont plus dans l'idée d'impressionner les voyageurs que de leur causer véritablement du tort. Ils miment une vraie/fausse fusillade, parquent les personnes dans un mini bus au bout d'un chemin en leur laissant quand même de quoi boire et se soulager. Leur motif, personne n'en saura jamais rien puisqu'avant même de revendiquer quoique ce soit aux autorités ils percutent un orignal en voiture et meurent sur le coup...

Et du coup, avant que la compagnie de bus déclare la perte d'un de leur véhicule, que les proches des victimes lancent des avis de recherche et  que la police s'en mêle,  il se passe pas mal de temps... et il fait très chaud. Je vous laisse donc imaginer l'effet que peut provoquer la chaleur et le manque d'air dans un minibus garé en plein soleil...

Alors attention, âmes sensibles s'abstenir! Le récit vire de l'angoisse au carrément gore, mais on a tellement envie de savoir comment tout se finit que l'on ne peut s'empêcher de poursuivre notre lecture! Poussée d'adrénaline et frissons garantis!

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut