Chargement...
Chargement...

Sur le toit

3541_sur-le-toit
Une actualité de Véronique D.
Publié le 16/10/2013
« Gens de la ville, écoutez On vous parle, regardez Nos visages »  

Dire l’adolescence. Les sensations, les émotions, l’urgence, la peur, le trouble, l’envie, le doute, les questions, les rires…Frédérique Niobey est de ces auteurs rares qui, loin de tout cliché et de toute caricature rendent à merveille cet âge singulier, souvent dépeint comme l’âge des révoltes ou comme le symptôme d’une attitude insupportable ou gênante par des adultes oublieux et résignés…

Ils sont douze sur le toit d’un immeuble où ils se sont retrouvés pour un soir. L’idée vient de Flora, une fille bizarre et fascinante, venue dont ne sait quel pays de l’Est : se retrouver là pour tourner un petit film, juste entre eux, pour dire qui ils sont, pour dire leur jeunesse, pour être libres. En attendant Flora, Alix tient la caméra et devant l’objectif, les confidences se font, les histoires se racontent, les portraits se dessinent. C’est Dek qui ouvre le bal, tatouage coquelicot sur son crâne rasé, en équilibre au bord du vide, suivi d’Eïla dents baguées et sourire triste quand elle dit l’absence de son frère, Benjie, à la guitare, ponctue la soirée de bribes de chansons, témoigne de sa rage aussi. Ils ont un besoin fou de s’exprimer tous ceux-là, de dire leurs peines –comme Seb et Tony– leur colère comme Luce ou Zélie… Mais leurs joies aussi. Celle de s’aimer comme Margot et Edmond et celle, partagée, d’être là, beaux à force de se sentir libres, sur le toit de la ville, venus pour « trouver de l’eau fraîche » et crier leur joie d’être eux-mêmes…

Et Flora dans tout ça ? Il vous faudra aller au bout ce texte vibrant de ferveur et de vitalité pour que son histoire vous soit dévoilée. Sur les toits, ça pulse, ça vibre, ça vit, grâce à l’écriture de Frédérique Niobey, et si l’on avait un conseil à vous donner, ce serait de mettre ce livre entre toutes les mains, et pas seulement entre les mains des ados mais aussi des adultes qui pourraient bien retrouver là quelque chose d’eux-mêmes qu’ils pourraient avoir perdu de vue : leur jeunesse.

 

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut