Chargement...
Chargement...

Toute première fois

146_toute-premiere-fois
Une actualité de Véronique D.
Publié le 29/05/2010

J’ai quinze ans et je ne l’ai jamais faitFilles, garçons, tous ne pensent qu'à ça : la première fois. J'ai 15 ans et je ne l'ai jamais fait est un roman à voix multiples, croisées, qui éclaire ce sujet sensible s'il en est avec malice et fraîcheur tout en évitant les écueils liés au genre. Capucine, 15 ans, très brillante élève, a jeté son dévolu sur M. Martin, son prof d'histoire : ce sera lui parce qu'il est séduisant, gentil, attentionné et un homme, un vrai, pas un adolescent acnéique sans expérience. Capucine ne pense qu'à "ça", qu'à lui, obsédée par cette première fois jusqu'à imaginer en permanence tous les adultes de son entourage nus et dans des situations sans équivoque... Elle en perdrait un peu le sens des réalités Capucine, presque le sens de l'humour. Heureusement près d'elle il y a Lily, pas très futée scolairement mais douée pour la vie, et Martin, fou de musique, à l'aube de son premier vrai grand concert, ailleurs que dans un garage.

 Capucine est un bien joli personnage, un brin égoïste, si terriblement impatiente d'arriver au jour J qu'elle en oublie le monde, les autres ou pire encore y pense pour juger à l'emporte-pièce ceux qui ne lui ressemblent pas avec dureté. La vie va se charger de tisser les fils de plusieurs destins et de dessiner un motif qu'elle ne soupçonnait pas.

. Roman à deux voix, celle de Capucine et celle de Martin obsédé quant à lui par son envie de se réaliser dans la musique et la poésie, J'ai 15 ans et je ne l'ai jamais fait n'est pas une incitation à franchir le pas quoi qu'il arrive et à jeter sa virginité aux orties mais bien la reconnaissance, sans hypocrisie,   des fantasmes qui agitent les adolescents dans l'attente du grand amour ou tout au moins de LA rencontre qui va changer leur vie. Avec un conseil tout simple qui revient comme un leitmotiv sous la plume de Maud Lethielleux qui faisait dire à sa petite héroïne dans son premier roman Dis oui, Ninon "Le vrai bonheur (...) il est toujours là où on ne s'y attend pas, il suffit d'ouvrir les yeux."C'est simple, comme qui dirait enfantin...

Un ton juste, des personnages drôles, émouvants, vivants  et attachants et du rock plein les oreilles : telle est la recette de ce roman qui respire la sincérité. A lire à partir de 15 ans.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut