Chargement...
Chargement...

Trop de blanc

736_trop-de-blanc
Une actualité de Véronique D.
Publié le 15/09/2011

Pour ses 16 ans, les parents de Pierre ont accepté de redécorer sa chambre d'enfant. Finis les meubles en bois hérités des générations précédentes, Pierre veut du neuf, du fonctionnel, du peut-être pas solide mais des meubles à lui. Et voilà tout la famille Blanc (c'est leur nom) en route pour Ikéa. Toute la famille ou presque puisque Alix, la sœur de Pierre, a déjà quitté la maison 4 ans auparavant. Après des heures d'ennui, de fatigue et d'exaspération, voilà que les colis dûment empaquetés par le géant suédois ne rentrent pas dans la voiture. Il tombe une petite pluie dense et tandis que le père et le fils règlent au mieux la question, la mère de Pierre s'éloigne sur le parking, à pied, sans rien dire. Elle disparaît sans la moindre explication, le moindre signe. Elle disparaît, s'efface et ne donne pour toute nouvelle qu'un SMS sibyllin 48 heures plus tard : " Je n'en peux plus, c'est tout."                                              "

Dans cette famille si polie que l'on ne se dit pas grand-chose, le choix de Marie-des-Neiges Blanc va faire office de révélateur. Les petits secrets des uns et des autres vont commencer à se dévoiler, les propos de façade vont se faire plus sincères et la parole va se libérer. Pierre fait nombre de découvertes grâce à sa grand-mère paternelle, son père ose enfin bouleverser les convenances pour tenir tête à ses beaux-parents et envisage de changer de vie et Alix met son frère au défi de tenter sa chance auprès d'une jeune fille dont il est amoureux.

Mikaël Ollivier est un sacré raconteur d'histoires : à partir du moment où vous commencerez à vous dire que voilà, tout est bien qui finit bien, il vous fait une petit pirouette avec un ressort dramatique que l'on n'avait pas vu venir alors qu'il était sous nos yeux depuis le début.

Le monde dans la main est un roman plein de charmes, de surprises, de tendresse, de secrets, d'amour et d'humour qui s'avère être une leçon de vie fraîche et revigorante. Tenir Le monde dans sa main, c'est quand même une belle ambition, non ?

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut