Chargement...
Chargement...

Tu seras un garçon, ma fille

4135_tu-seras-un-garcon-ma-fille
Une actualité de Véronique D.
Publié le 03/03/2014

Et si l'on sortait pour une fois de notre univers d'occidentaux pour partir à la découverte d'une culture et de traditions différentes ? La lecture de Bacha posh, non seulement a cette vertu d'ouvrir sur d'autres horizons, mais aussi et surtout celle d'amener tout lecteur vers une kyrielle de questionnements autour de l'identité, de la féminité, de la liberté. Jugez plutôt...

Farrukhzad est l'une des cinq filles que Pamir a eu avec sa femme Janan. Une vraie malédiction d'avoir autant de femmes dans une maison. Dans la tradition afghane, une solution existe : les basha posh (habillée en garçon en langue dari). Il s'agit de rétablir l'équilibre dans la famille en transformant, jusqu’à la puberté, l'une des filles en garçon. Les boucles tombent sous les ciseaux, on troque les vêtements féminins pour des chemises et des pantalons, on éduque l'enfant pour qu'il se comporte en garçon et on lui offre un bien on ne peut plus précieux : la liberté d'aller et venir, de jouer, de rencontrer ses amis sans être accompagné d'un chaperon...

A l'âge de 5 ans, Farrukhzad est donc devenue Farrukh. Toute la famille a déménagé et dans leur entourage, tout le monde la considère désormais comme un garçon non seulement à l'extérieur de la maison   mais aussi au sein même de sa famille. Les corvées domestiques incombent à ses sœurs tandis que chaque soir, en tête à tête avec son père, elle découvre les grands romans de la littérature française lors de moments privilégiés auxquels ses soeurs ne peuvent avoir droit. Seuls les garçons sont éduqués tandis que les filles apprennent à tenir leur rôle de femme d'intérieur. Au fur et à mesure de sa croissance, Farrukh apprend à dissimuler l'inéductable, à repousser la croissance des formes qui signeront le mensonge de son identité, mais un jour, après un entraînement d'aviron, le sang entre ses jambes ne fait aucun doute : Farrukh doit redevenir Farrukhzad avec toutes les contraintes et les privations que cela implique... Comment expliquer par exemple à son meilleur ami Sohrab qu'elle n'a plus le droit de lui parler ? Elle ne le verra plus que derrière la grille de sa burka quand elle sortira en ville, toujours accompagnée d'un homme...

Bacha Posh est un roman absolument bouleversant mais c'est aussi un roman qui parle de volonté, de courage et de persévérance. Charlotte Erlih crée une immense empathie pour ce personnage en proie à un bouleversement identitaire qui la désoriente tant qu'elle parle d'elle au masculin. Née fille, Farrukhzad se rêve garçon pour préserver sa liberté mais l'espoir d'un changement apparaît parfois telle une éclaircie bientôt obscurcie par l'hypocrisie, le mensonge et la peur de la trahison et du déshonneur. L'épilogue laissé en suspend laissera à chacun tout loisir d'imaginer le chemin que prendra l'héroïne pour construire sa vie.

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut