Chargement...
Chargement...

Une histoire d'amours

3299_une-histoire-d-amours
Une actualité de Véronique D.
Publié le 27/04/2013

Frangine, c'est d'abord une histoire d'amours : l'amour de Joachim pour sa jeune soeur, l'amour que se portent leurs deux mères et bien sûr l'amour inconditionnel que leurs deux mères leur portent à tous deux, eux qu'elles ont choisi d'avoir alors même que la loi française ne le leur permettait pas...

Vous l'aurez compris, Frangine est un roman au coeur de l'actualité la plus brûlante, de celle qui fait les gros titres sur une France divisée. Mais si le discours est ici engagé, il n'est pas de ceux qui jettent de l'huile sur le feu, il est de ceux qui posent des questions bien concrètes, loin de toute caricature, sans goût pour une vaine polémique. Et peut-être est-ce là la force de ce roman d'être une oeuvre littéraire qui donne à voir une réalité encore peu courante dans toute sa banalité et qui donne la parole à ceux qui n'ont pas choisi leur "situation" à savoir les deux enfants nés par PMA*.

Une famille banale que celle de Pauline et Joachim, aussi banale qu'elle peut l'être quand on est ado et que l'on a encore deux parents qui s'aiment comme au premier jour, unis, solidaires. Sauf qu'une famille homoparentale attire les questions mais aussi les insultes : autant de situations que Joachim a, à sa façon, su affronter sans trop de dommage. Quand Pauline va à son tour quitter "le pays des Bisounours" du cocon familial pour entrer au lycée, ce sera pour être prise au piège de l'homophobie la plus crasse et de l'indifférence du plus grand nombre, masse anonyme des biens contents de laisser la place de bouc-émissaire à quelqu'un d'autre...Et c'est sans l'aide de quiconque que la fragile Pauline finira par trouver ses propres réponses à la violence et à la brutalité.

Frangine est une histoire d'amours aussi parce que Joachim, en plus d'être inquiet pour sa jeune soeur, harcelée à cause de l'homosexualité de leurs mères, va vivre sa première fois avec l'élue de son coeur et découvrir que pour que la scène soit "grandiose" il n'est pas nécessaire d'être un surhomme. Se construire, être soi, trouver sa place, tels sont les enjeux qui s'imposent à ces deux ados comme les autres comme à leurs deux parents confrontés elles aussi aux jugements, à la critique et sujettes aux crises existentielles.

Si Marion Brunet fait mouche dans la vivacité des dialogues, toujours justes et empreints d'une vitalité et d'une spontanéité qui reflète bien le monde du lycée, elle excelle tout autant à rendre ses personnages crédibles, plus vrais que nature autant dans l'inquiétude que dans la combativité. Tout aussi justes sont les portraits de Julie et Maline, les deux mamans, chacune avec son histoire et ses choix de vie, deux femmes équilibrées et bienveillantes mais toujours prêtes, comme n'importe quels parents, à défendre leurs "petits".

Ce roman est une vraie réussite, à mettre entre  les mains des ados et des adultes : de l'amour en pages !

*PMA : procréation médicalement assistée

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut