Chargement...
Chargement...

Une marche vers la liberté

CVT_Marche-a-letoile_4175.jpg
Une actualité de Helga
Publié le 18/10/2017
Billy et Jasper, à 150 ans de différence, ont la même question : qui sont-ils vraiment ? Un livre fort sur la quête d'identité et comment l'Histoire peut hanter les êtres.
Hélène Montardre n'a plus à faire ses preuves dans le monde des livres et elle revient à la rentrée 2017 avec un livre pour ados ! D'une plume douce et fluide, elle nous entraîne dans l'histoire des Etats-Unis d'Amérique et nous conte une part sombre de celle-ci, à savoir l'esclavage.

En 1854, Billy n'a connu qu'une seule chose dans sa vie : la plantation de coton dans laquelle il travaille en tant qu'esclave. Son existence est simple : se lever, manger, aller dans un champ, ramasser du coton jusqu'à ce que la nuit tombe, et recommencer, encore et encore. Sa vie bascule lorsque sa grand-mère, sur le point de mourir, lui livre une part de son histoire et de celle de sa mère, décédée après sa naissance. La vieille femme lui donne une boucle d'oreille qui devient le bien le plus précieux de Billy et quelques mots, qu'il grave dans son esprit, sans les comprendre.
Accusé de vol par son maître, le jeune homme s'enfuit. Malgré le froid, la faim, la fatigue et surtout, malgré un chasseur d'esclaves redoutable, Billy parvient à racheter sa liberté et traverse les Etats-Unis, de l'état de Géorgie d'où il est parti jusqu'aux docks de New York, où il peut enfin se construire une nouvelle vie.

Un bond dans le temps nous conduit 150 ans après : Jasper est un jeune homme cultivé, qui fait de bonnes études mais sa vie est bouleversée par la découverte d'un cahier dans la maison de son grand-père. Quand il lit dans le récit que Billy porte une mèche rousse dans sa chevelure noire, Jasper est certain d'avoir un lien avec cet homme dont la voix d'élève du passé puisqu'il a la même. Il comprend vite que, comme la moitié des Afro-américains d'aujourd'hui, il est un descendant d'esclave.
Comment réagir à cette nouvelle ? Faut-il retrouver la trace de Billy et comprendre les quelques mots qu'il a reçu de sa grand-mère en 1854 ? Va-t-il trouver un sens à des paroles vieilles de plus d'un siècle ? Jasper cherche et entame lui aussi une quête identitaire...

Tout en finesse, Hélène Montardre évoque une période mal perçue de l'histoire des Etats-Unis : l'esclavage, découlant du commerce triangulaire et de la traite négrière. Le personnage de Billy incarne la liberté et tous les sacrifices que plusieurs centaines de personnes ont dû faire devenir libres et affranchis des Blancs. Le lecteur est très vite emporté dans cette fuite et découvre les obstacles qui jalonnent la fugue de Billy : les lois des Etats libres qui devaient coopérer lors de la recherche d'un esclave, ainsi qu'un immense réseau ayant aidé les esclaves en fuite pendant de nombreuses années. C'est passionnant, c'est une invitation à réfléchir au racisme et aux conditions dans lesquelles ont vécu ces esclaves, et petit à petit le récit devient un vibrant hommage aux générations d'esclaves qui ont souffert pendant des siècles.
Enfin, ce livre participe au devoir de mémoire, que ce soit pour comprendre une part de l'actualité des Etats-Unis et la problématique encore persistante du racisme, mais aussi nous amène à nous poser une simple question : qui sont nos ancêtres ? N'est-ce pas essentiel de les connaître pour devenir nous-mêmes ?

Un roman poignant, qui évoque à la fois le passé mais questionne aussi le présent.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Céline (22)

Description par défaut