Chargement...
Chargement...

Vivants ou damnés ?

Une actualité de Véronique D.
Publié le 29/03/2010

la forêt des damnésMarre des vampires ? Passez aux zombies !

La forêt des damnés, roman américain de Carrie Ryan, précédé d'une solide réputation dès sa sortie (un buzz comme on dit désormais en bon français...) est à se ...damner ! Dès les premières lignes, l'étrangeté mêlée à l'inquiétude crée l'attente. Et le lecteur est dès lors harponné de la plus belle manière.

Imaginez un village, cerné de grillages derrière lesquels se pressent les Damnés, créatures affamées de chair humaine, motivées par un  seul désir : manger ! Imaginez la vie de ces habitants, reclus depuis toujours, dont la vie est régie par l'autorité des Soeurs... Imaginez que, comme la jeune Mary, vous ayez été bercé par des histoires qui parlent d'un ailleurs où une autre vie a été possible et le serait peut-être encore. Une vie sans peur, au bord de l'océan, bercée par le vent de la liberté...

La forêt des damnés distille une tension plus que palpable : celle de ces romans d'horreur qui vous font vous grignoter le bout des doigts nerveusement tout en tournant les pages avec frénésie dans de délicieux frissons d'angoisse.

Il est bien plus que cela aussi. Une subtile réflexion sur nos motivations d'humain, nos choix de vie, nos égoïsmes et nos rêves. Qu'est-ce qui fait dans une vie que les uns vont se résigner à un pis-aller et les autres vouloir accomplir leur rêve, quoi qu'il en coûte ? Qu'est-ce qui fait que les uns seront satisfaits d'une vie simple et les autres toujours en quête ?

Au delà de l'horreur, un roman d'une grande finesse psychologique qui devrait soulever bien des questionnements chez ses lecteurs et provoquer quelques maëlstroms intérieurs.

A conseiller à partir de 14 ans.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut